Science du secret (La)

Front Cover
Odile Jacob, 1998 - Science - 203 pages

Secret bancaire, secret professionnel, secret d'État...
Comment transmettre par écrit un secret sans risquer qu'il soit percé à jour par un tiers indésirable ? Comment rendre le message inintelligible au non-initié ? Comment continuer à protéger la confidentialité à l'ère des autoroutes de l'information ? Comment concilier droit au secret et préservation de l'ordre public ?

Ce livre retrace l'histoire de la cryptographie. Elle est à ses débuts un savoir-faire quelque peu ésotérique, confiné aux univers discrets de la défense et de la diplomatie, traqué dans les cabinets noirs de l'Ancien Régime.
Aujourd'hui, elle a envahi notre vie quotidienne - cartes à puce, téléphones cellulaires, transferts bancaires, Internet... Cryptologie et informatique, sciences du chiffrement et du déchiffrement des messages, ont pris ensemble leur essor. L'apport de la cryptologie est plus encore d'ordre théorique.
L'artisanat des commencements est devenu une grande discipline scientifique, à tel point que cette véritable " science du secret " nous amène, à travers la notion de vérité et de preuve, à repenser la théorie de la connaissance : aujourd'hui, je peux prouver que je suis bien moi-même sans dire qui je suis.

Professeur d'université et directeur du Laboratoire d'informatique de l'École normale supérieure (LIENS), Jacques Stern enseigne également à l'École polytechnique. Il est régulièrement consulté par les grandes entreprises industrielles et les organismes confrontés à la cryptographie.

 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Lâge artisanal
25
Les mécanismes de base de la cryptographie classique 29
46
Lâge technique
79
Vers un droit à la confidentialité
113
La cryptologie parmi nous 113 Les implications quant à
125
Les mathématiques du secret
139
Secret et connaissance
189
Les mathématiques comme mode de connaissance 190
197
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information