La ceinture de feu: roman

Front Cover
Gallimard, 1984 - French fiction - 307 pages
Des volcans, une ville en forme de bidonville et des terrains vagues. Eruptions, tremblements de terre menacent le pays que secoue déjà une "guerre de libération". Nous sommes au Nicaragua, en 1979, à la veille de l'insurrection générale. Un Français y débarque, vaguement volcanologue et peu politique. Il tombera sur des militants qui le mêlent à leurs luttes, leurs discussions, leurs passions. Le voyageur rencontre des guérilleros, des filles, des théologiens, tous happés par l'ouragan de la révolution. De ce groupe se détachent deux frères : Abel et Alvaro. Ils se battent dans le même camp, ils devraient s'entendre. Leurs amours, leurs goûts en font des ennemis. On revit, sous les tropiques, à l'heure de la rébellion, le vieux mythe du fratricide. Hommes fiévreux, ils iront jusqu'au bout de leurs convictions, leurs haines, leurs adorations. Les survivants, guerriers, pasionarias, curés marxistes, prendront le pouvoir. Chino, le copain d'Abel, porteur d'amour, prolétaire brisé, regagnera son village, au pied du Momotombo. La révolution s'altère ; les sentiments durent, entêtés, brûlants comme les volcans eux-mêmes, cette ceinture de feu. Les plus hautes intensités, l'amour, la guerre, habitent ce roman. Sublimes et brouillons, tragi-comiques ou ambigus, lâcheurs ou héroïques, les personnages du récit constituent une mémorable tribu. Le talent de l'auteur, le ton de l'ouvrage, sa puissance évocatrice en font un livre exceptionnel, rare.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
11
Section 2
15
Section 3
29
Copyright

17 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information