La cité de Carcassonne (Aude)

Front Cover
Morel, 1881 - Carcassonne (France) - 84 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 84 - ... le fief de la Barbée et le vendit quelque temps après (11 juin 1379) à Guillaume Poinceau, chevalier, seigneur de la Roche-Abileau. Dans la composition du fief de la Grande-Barbée entraient d'une part : une pièce de 1500 arpents, appelée la Garde Chamaillard (4) et 35 fois et hommages, dont une était due (1) Pour tout ce qui concerne le chapitre VI, à moins d'indications contraires, archives du château de la Barbée. (2) Elle était fille de Jacques de Bourbon, comte de la Marche et...
Page 30 - II écartelé : au 1 d'azur à trois fleurs de lis d'or (France), aux 2 et 3 d'or à la croix de gueules chargée de cinq coquilles d'argent et cantonnée de seize alérions d'azur (Montmorency-Laval), au 4 d'azur à trois fleurs de lis d'or brisé d'une bande componée d'argent et de gueules (Évreux).
Page 72 - Iû08, le marquis de Cardaillac. (3) Françoise épousa en 1505, Jean de Gironde. (4) Alioneure épousa Jean de Guarguesalles. cependant dans son acte testamentaire. « Item, écrit-il, je » donne à la petite Marie, qui est nourrie cyans, qui m'a » este donnée (1), trois cents livres pour la marier, elle » venue à son aage ; et si elle va de vie à trespas avant estre » mariée ou si elle descedait sans hoirs de sa chaire et que » ces hoirs de sa chaire deffaillissent, en iceluy cas, je »...
Page 29 - II — Coupé au premier, de sable fretté d'argent, au chef de même chargé d'un lion issant de gueules, qui est de Champagne-La-Su7.e ; «H deuxième d'or à la croix de sable.
Page 74 - Christophe, qui fut i'.gaiement euro de Bazouges et qui mourut au mois de février 1518. (3) Archives de la mairie de Bazouges. son château et des portes marinières de ses moulins. Le juge de la Flèche demanda une production de titres et rendit sa première sentence en 1543 seulement, encore ne maintenait-elle les seigneurs de Bazouges dans leur droit de jouissance prétendu que provisoirement et jusqu'à plus ample information. Nicolas. — 17
Page 44 - bancs qui encombraient la nef et refusa d'enterrer les » morts sous le parvis. Les offices s'accomplirent avec plus » de cérémonie et d'exactitude et l'organisation d'une » confrérie pour l'adoration perpétuelle du Saint-Sacrement » ranima le zèle religieux du peuple. Non seulement il » suivit rigoureusement la discipline ecclésiastique pour » l'habillement et les cheveux courts, mais encore il forma (1) La famille Le Royer est originaire de Bretagne. Une branche quitta cette province,...
Page 51 - De plus le grand chapelain était obligé d'administrer les sacrements, de dire la messe dominicale et d'assister au service divin, lorsque le curé se trouvait absent (2). En 1711, le titulaire voulut s'affranchir de la résidence, mais il fut, lui et ses successeurs, maintenu dans cette obligation, par une sentence de l'officialité d'Angers (3). La présentation passa aux curés, nous ne savons trop dans quelles circonstances, ni vers quelle époque ; toujours est - il qu'en 1623 ils étaient...
Page 45 - Dès son origine le Jansénisme » comprit l'intérêt qu'il avait à fonder des écoles où sa » doctrine fut implantée dans l'esprit des enfants avec les > premières notions de la religion et des lettres. Les (1) Vie de Joseph Le Royer curé de Bazouges.
Page 31 - Généralement, les tours de l'enceinte intérieure coupent les chemins de ronde, de sorte que, si l'assaillant parvenait à s'emparer d'une courtine, il se trouvait pris entre deux tours, et, à moins de les forcer les unes après les autres, il lui devenait impossible de circuler librement sur les remparts. D'ailleurs, les escaliers mettant les...
Page 32 - Evidemment, un siége à cette époque n'était réellement sérieux, pour l'assiégé comme pour l'assaillant, que quand on en était venu à se prendre pour ainsi dire corps à corps. Une garnison aguerrie pouvait...

Bibliographic information