La Conscription au temps de Napoléon: 1798-1814

Front Cover
Bernard Giovanangeli Editeur, 2003 - Draft - 287 pages
0 Reviews
La Révolution française essaye différents modes de recrutement pour faire face aux coalitions liguées contre la France. Aucun moyen ne se montre satisfaisant, jusqu'à la loi Jourdan-Delbrel de 1798, qui stipule qu'en cas de danger pour la patrie tout citoyen âgé de 20 à 25 ans doit le service militaire, et ce pour une durée illimitée. Entre 1804 et 1813, 2,300.000 Français sont appelés. Par insoumission ou par exemption, beaucoup ne rejoignent pas leur unité et parmi ceux qui partent, beaucoup ne reviennent pas. Il est curieux que la conscription au temps de Napoléon n'ait encore fait l'objet d'aucune étude d'ensemble, alors que les thèses les plus contradictoires sont avancées. Le travail d'Alain Pigeard comble cette lacune. L'auteur étudie tous les aspects de la question : le fonctionnement du ministère de la Guerre, le rôle des préfets et des gendarmes, leurs moyens coercitifs, ainsi que la désobéissance militaire, ses causes et sa façon de se manifester. Quel est véritablement le poids de la conscription pendant le Premier Empire ? Quel est le nombre des pertes dans les armées françaises ? Les conclusions de cette étude remarquable nous éloignent des légendes et des points de vue excessifs, qui sont parfois acceptés à propos de Napoléon.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
5
Le recrutement et larmée à la veille de la Révolution française
15
Soldats et officiers à la fin de lAncien Régime
21

15 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information