La lettre et l'œuvre: perspectives épistolaires sur la création littéraire et picturale au XIXe siècle

Front Cover
Presses Universitaires Blaise Pascal, Nov 30, 2009 - Literary Criticism - 278 pages
Le XIXe siècle redéfinit le champ littéraire en opérant une nouvelle distribution des genres qui a pour effet de disqualifier la lettre, dont le domaine paraît se situer désormais à la marge de la littérature. Un tel bouleversement n'est pas sans incidence sur la notion d'oeuvre, et ses implications touchent également le domaine de l'art, de la peinture en particulier. La lettre s'inscrirait dans une zone interstitielle, à la fois discours métapoétique et avant-texte, ce qui la priverait d'une appartenance stricte à l'Oeuvre. Pourtant force est de remarquer qu'elle s'y intègre pleinement, voire que la lettre réelle recompose parfois jusqu'à l'identité générique du texte. De reste, cette situation paradoxale ne saurait s'appliquer avec la même évidence à la peinture, avec laquelle dialoguent de plus en plus la littérature et la philosophie. Du coup, cette marginalité place la lettre au cœur même de la question littéraire. En ce sens, les correspondances d'artistes et d'écrivains contribuent à identifier ce que signifie " faire œuvre ", du seul fait que la lettre institue un pont entre la littérature, l'art et la pensée de l'Oeuvre. Par une ironie qui n'est pas sans conséquences pour ces notions, la lettre, genre réputé marginal, définit le travail de l'art(iste), en deçà et au-delà de sa valeur marchande, par un questionnement qui, contrairement à ce qui paraît, ouvre finalement le champ même de la littérature et de l'art.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

I La lettre dans lœuvre
133
Catherine Thomas
145
Bernard Hamon
159
Copyright

7 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information