La république des vanités

Front Cover
Grasset, Apr 1, 2014 - Literary Collections - 351 pages

Il s'agit, avec ce livre, d'un véritable " roman " dont les héros s'appellent, entre autres, François Pinault, Jean-Yves Haberer, Jean-Marie Messier, Bernard Arnault, André Rousselet ou Jean Peyrelevade. A partir d'informations très sûres, Nazanine Ravaï raconte comment ces personnages, depuis quinze ans, et par le jeu de leurs alliances, de leurs rivalités, de leurs ambitions, ont façonné le paysage industriel de la France. Le vrai mérite de ce livre, c'est de raconter cette " grande histoire " par le biais d'anecdotes, de scènes de genre - ici, un dîner au Siècle, là un week-end de chasse... - qui, toutes, en disent plus que de vastes théories. Il y a cependant une " thèse " générale dans ce livre : d'après l'auteur, en effet, on assiste depuis une quinzaine d'années à un combat entre deux " élites ". D'un côté, les élites des grands corps - ENA, X, Mines, etc... - qui, autrefois, avaient tout le pouvoir. De l'autre, les élites nouvelles, une sorte de Tiers Etat, faites de petits patrons comme François Pinault ou Bernard Arnault, qui ont progressivement conquis la réalité du pouvoir économique. Un livre sans méchanceté, alerte, drôle, surinformé.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information