La vie seint Marcel de Lymoges

Couverture
La Vie seint Marcel de Lymoges, témoin capital de la première prose hagiographique française, raconte la légende de saint Martial, évangélisateur de l'Aquitaine et fondateur de l'évêché de Limoges. Martial, baptisé en présence du Christ et promu témoin de la Résurrection, partage avec les apôtres les pouvoirs que ces derniers reçurent du Saint Esprit. Sur l'injonction du Christ qui lui est apparu, saint Pierre, proche parent de Martial, envoie le jeune confesseur Limoges pour convertir les païens et les préserver du diable. Ainsi commence le récit des guérisons miraculeuses, des exorcismes, des résurrections spectaculaires que ses Vitae attribuent Martial. A la fin, l'âme du saint homme monte en apothéose au ciel. Au début du XIIIe siècle, Wauchier de Denain, un des premiers prosateurs français l'origine des grandes entreprises d'établissement de légendiers en langue vernaculaire, adapte la Vita sancti Martialis episcopi Lemovicensis récemment attribuée Adémar de Chabannes. Molly Lynde-Recchia en donne la première édition critique, qu'elle fait précéder d'une introduction sur les origines du culte de saint Martial de Limoges et la controverse qui s'y attacha.
 

Avis des internautes - Rdiger un commentaire

Aucun commentaire n'a t trouv aux emplacements habituels.

Autres ditions - Tout afficher

Expressions et termes frquents

Informations bibliographiques