Le Rococo

Front Cover
Parkstone International, Jan 5, 2012 - Art - 200 pages
En associant le mot rocaille, référence aux formes alambiquées des coquillages, à l’italien baroco, les Français donnèrent naissance au terme de « rococo ». Apparu au début du XVIIIe siècle, il s’étendit rapidement à l’ensemble de l’Europe. Extravagant et aérien, le Rococo répondait parfaitement à la désinvolture de l’aristocratie d’alors. Dans bien des aspects, cet art s’apparenta à son prédécesseur baroque, ce qui lui valut parfois le qualificatif de Baroque tardif. Et, si des artistes tels Tiepolo, Boucher ou Reynolds portèrent le Rococo à son apogée, il fut souvent condamné pour sa superficialité. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, le Rococo entama son déclin. À la fin du siècle, face à l’avènement du Néoclassicisme, il fut plongé dans l’obscurité et il fallut attendre près d’un siècle pour que les historiens de l’art lui rendent, à nouveau, l’éclat de son âge d’or, que nous font redécouvrir ici Klaus H. Carl et Victoria Charles.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Historique
7
I Le Rococo en France
27
II Le Rococo en Italie
87
III Le Rococo en Allemagne
129
IV Le XVIIIe Siècle en Angleterre
167
V Le XVIIIe Siècle en Espagne
183
VI La Transition vers le XIX e siècle
189
Bibliographie
194
Index
195
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information