Le graveur Beauvarlet et l'Ecole Abbevilloise au XVIIIe siècle

Couverture
imp. du Cabinet historique de l'Artois et de la Picardie, 1891 - 38 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 12 - (1630) (2), f. 15; r. 2; n° 1. — De gueules au chevron d'argent, accompagné en chef de deux étoiles d'or et en pointe d'un trèfle de même.
Page 24 - A la place de la dédicace du cinquième état, à gauche : Vrai poète du peuple, ami de || la nature Fléau des charlatans, il brava || leurs clameurs.
Page 30 - Tiens, serre ma pipe, Garde mon briquet ; Et si la Tulipe Fait le noir trajet, Que tu sois la seule, Dans le régiment, Qu'ait le brûle-gueule De son cher amant.
Page 19 - ... gouvernante est le portrait en beau de madame Vanloo, aussi célèbre par ses talens en musique que feu son mari l'était par son pinceau. Ces deux tableaux ont toujours passé pour deux chefs-d'œuvre de Carie Vanloo. Leur gravure doit faire d'autant plus de plaisir aux amateurs, que les tableaux mêmes sont perdus pour la France. Madame Geoffrin les a vendus cet automne à l'impératrice de Russie , qui en a payé trente mille livres. Ils lui avaient coûté douze mille francs. On voit que...
Page 19 - ... ce qui se passe autour d'elle, s'occupe d'un oiseau à qui elle a attaché un ruban, et qu'elle a lâché dans l'air. Cette scène est placée dans un paysage charmant. La gouvernante est le portrait en beau de madame Vanloo, aussi célèbre par ses talens en musique que feu son mari l'était par son pinceau. Ces deux tableaux ont toujours passé pour deux chefs-d'œuvre de Carie Vanloo. Leur gravure doit faire d'autant plus de plaisir aux amateurs, que les tableaux mêmes sont perdus pour la...
Page 31 - C'est le portrait de M. Foucques de Bonval, à Tœufles, arrièregrand-père de M. Arthur Foucques d'Emonville ; ce dessin, au crayon ordinaire, est très-fin, avec fond ombré à gauche faisant ressortir la figure. Le portrait, en petit médaillon rond de 0,085 mm de diamètre, est en buste, la tête de profil, tournée à gauche, nue, sans barbe, avec cheveux bouclés et retombant avec catogan sur la nuque ; le personnage porte un vêtement simple avec jabot ; les traits sont accentués, le front...
Page 31 - ... assez prononcée, le nez légèrement arqué, les lèvres un peu charnues, les yeux un peu grands ; le tout rappelle assez particulièrement le genre de Beauvarlet, d'après la plupart de ses gravures, aussi peut-on croire exacte l'indication mise au dos du médaillon et qui attribue ce dessin à notre graveur. M. le comte Arthur de Marsy, archiviste paléographe à Compiègne, membre correspondant, adresse à la Société un travail intitulé: Liste des magistrats consulaires à Abbéville,...
Page 18 - Beauvarlet avait fait concevoir de lui par les trois premières intitulées l'Enlèvement d'Europe, celui des Sabines et le Jugement de Paris. Elles lui ont mérité l'honneur d'être reçu de l'Académie royale.
Page 17 - Cette dernière estampe, à cet égard, l'emporterait sur la première intitulée : l'Enlèvement d'Europe qui n'avait pas le même accord avec le tableau : on a reproché à M. Beauvarlet d'y avoir mis trop de noir. Mais attendu qu'il n'a...

Informations bibliographiques