Le mythe de la primatie des Gaules: Pierre Bossan (1814-1888) et l'architecture religieuse en lyonnais au XIXe siècle

Couverture
Presses Universitaires Lyon, 2004 - 311 pages
L'œuvre de l'architecte Pierre-Marie Bossan (1814-1888) s'inscrit dans la vaste question d'une définition identitaire à Lyon au XIXe siècle. Alors que les contemporains épuisent l'archéologie, les regards de Bossan se tournent vers l'Italie et l'Orient dans une singulière réponse à la crise de l'architecture religieuse contemporaine. La basilique de Fourvière (1872-1896) est le chef-d'œuvre d'un art qui s'offre pour ambition de résumer l'histoire de l'architecture occidentale, dans un style nouveau, vivant et dégagé de l'archéologie. Plus que le néo-gothique ou le néo-roman, le style " gréco-romano-gothique " de Bossan, comme le définira Maurice Denis en 1922, fera le lien entre les spéculations du XIXe siècle et la grandeur passée de la ville. Fourvière, c'est aussi une école de bâtisseurs d'églises qui essaiment cet art nouveau dans la région lyonnaise et dans la vallée du Rhône, jusqu'à Marseille. L'œuvre de Bossan s'accomplit en dehors de la sphère nationale dans une expérience qui fut l'illustration d'une renaissance provinciale.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Préface par JeanMichel Leniaud
15
Chapitre unique La recherche dune identité lyonnaise
21
Chapitre Ier La reconstruction religieuse
39
TROISIÈME PARTIE
157
LE ROMANOBYZANTIN
224
BOSSAN ET ABADIE
232
Épilogue
265
Bibliographie
279
Annexe 1
295
Droits d'auteur

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques