Le recueil littéraire: pratiques et théorie d'une forme

Front Cover
Presses universitaires de Rennes, 2003 - Literature, Modern - 333 pages
Compagnon d'une lecture flâneuse, musée d'un savoir anthologique, architecte d'une œuvre plurielle, le recueil est de toutes nos lectures et nos éblouissements littéraires. Puzzle ou série, cycle ou mélange, il se feuillette, se reprend, se lit d'un trait, se quadrille ou se picore. Livre parmi les livres, livre troublant la notion de livre, le bel objet littéraire est récemment devenu un riche objet de l'étude. Au Québec, en Belgique ou en France, une réflexion théorique émerge peu à peu de la profusion des lectures individuelles : la beauté, l'ingéniosité ou la sophistication des œuvres laissent entrevoir des questions générales de fond posées à la théorie littéraire. Qu'est-ce qu'un recueil ? L'approche de l'objet détaille déjà plusieurs options, qui n'engagent pas qu'une définition de la forme colligée mais toute une pensée du fait littéraire : recueil autographe ou allographe, cohérent ou discohérent, unitaire ou éclaté, stable ou instable... Ce sont les concepts mêmes d'Auteur, d'Œuvre, de Genre ou de Texte qui se trouvent appelés par cette question, et par conséquent s'y trouvent réévalués, reprécisés. Ces pesées précises ou générales de la valeur, de l'institution ou du sens littéraire sont autant de recadrages offerts par l'investigation du recueil littéraire. On en trouvera une expérimentation dans cet ouvrage, où 25 études analysent le recueil dans ses formes, ses logiques ou ses stratégies.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Préambule
11
Logiques du recueil
15
Formes du recueil
18
Copyright

18 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information