Les Coups tordus de Churchill

Front Cover
Calmann-Lévy, Sep 23, 2009 - Literary Collections - 276 pages

Tout le monde a en tête l’image de Winston Churchill, le « vieux lion » ministre dès 1905, qui fait le V de la victoire en... juin 1940 ; mais qui connaît l’autre facette du personnage, le Mister Hyde et sa politique de coups tordus ?

Chez Churchill, les coups fourrés, c’est pourtant une vieille histoire. Où qu’il se trouve, il s’inspire de ce qu’il voit pour l’adapter à ses besoins et à ceux de l’histoire. De l’horrible pensionnat anglais où il a été envoyé enfant, il apprend la ruse et la curiosité. D’un voyage à Cuba, il rapporte les méthodes de la guérilla, enseignement bien précieux pour organiser la résistance, mais aussi pour mettre à genoux l’Irlande. De l’échec de la bataille des Dardanelles, il découvre, bien plus tard, comment faire de l’intox une arme de prédilection. Pour plomber les nazis avant le débarquement, il a ainsi l’idée de larguer au sud de l’Espagne le corps d’un soldat anglais afin de convaincre l’ennemi d’une présence britannique dans le secteur, bien qu’un débarquement soit planifié en Sicile.

Autant de ruses mises en œuvre avec plus ou moins de bonheur par son bras armé, l’Intelligence Service, puis par le SOE (Special Operation Executive), officine de services secrets à sa dévotion.

Ancien membre actif du SOE, Bob Maloubier a eu accès aux archives des services secrets britanniques pour nous raconter les coulisses de ces coups spectaculaires, pour certains orchestrés avec tant de discrétion qu’ils sont jusqu’ici restés méconnus.

Un livre d’aventures et d’histoire pour découvrir les dessous intrigants de l’incroyable carrière de Winston Churchill.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2009)

Brigitte Rossigneux est journaliste au Canard Enchainé. Elle est spécialiste des affaires de Défense.

85 ans, a traversé le siècle dernier en aventurier. Fils de famille, élevé à Neuilly, cultivé et polyglotte, il se retrouve à 17 ans, faute d’avoir pu rejoindre De Gaulle à Londres, en Afrique du Nord où il est rapidement enrôlé dans les services secrets britanniques. Il devient un saboteur de talent avant d’être envoyé dans le Limousin pour armer et former le maquis communiste. Il rejoint ensuite les services secrets français puis travaille dans le pétrole. Il est déjà auteur de plusieurs livres autobiographiques racontant sa trépidante carrière.

Bibliographic information