Les Damnés du bitume

Front Cover
Place des éditeurs, Aug 19, 2010 - Fiction - 199 pages




Dans le quartier mexicain de Los Angeles ravagé par la guerre des gangs, Emilio Alvarez, jeune inspecteur des stups, essaie tant bien que mal de tenir son petit frère Hector à l'écart des dangers de la rue. À seize ans, Hector est un artiste graffiti surdoué, payé par les dealers et leurs familles pour réaliser des fresques murales en hommage aux jeunes soldats de la rue tombés dans la guerre pour le contrôle du trafic de crack. Emilio et son coéquipier, Frank Castle, sont eux sur la piste d'un insaisissable baron de la drogue, Alfredo Garcia, qui tente de s'emparer de la mairie de Los Angeles avec l'aide d'un politicien corrompu. Garcia et son porte-flingue, un rappeur illuminé, ne reculeront devant rien pour mener à bien leur conquête du barrio.
Pris dans une spirale infernale de business illicite, de violence, de trafic de dope et de flingues, de magouilles politiques, de sexe et de lutte pour le pouvoir, les frères Alvarez sont au bord du précipice. L'enfer des ghettos de L.A. brûle les ailes des flics ripoux, des gangsters mystiques et des artistes aérosol un peu trop rêveurs...
Le style novateur de Karim Madani saisit dès les premières lignes par sa flamboyance et sa crudité. Un roman percutant.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2010)

Né en 1972 à Paris, Karim Madani écrit pour de nombreux magazines hip-hop et a publié un essai, Fragments de cauchemar américain (Inventaire-Invention) et un premier roman, Hip-Hop Connexion, dans la collection Exprim' chez Sarbacane. Fasciné par l'Amérique des bas-fonds et la street culture, il offre, avec Les Damnés du bitume, une tragédie urbaine saisissante.

Bibliographic information