Les Pensées de Cavanna

Front Cover
LE CHERCHE MIDI, May 31, 2012 - Fiction - 68 pages
1 Review

"Il paraît que j'écris par pensées. Je ne m'en serais jamais douté. Moi qui fuis comme la peste l'aphorisme en dessus de pendule et la phrase massue à graver dans le marbre, voilà qu'on me révèle que tout ce que j'écris en fourmille comme asticots sur charogne... Je ne voulais pas le croire. On me mit le nez dedans... Pas une phrase qui ne fut pensée à pompons et clochettes, un aphorisme à encadrer dans un doré, une saillie pour réunion électorale du Parti républicain, une pique avinée pour noces et banquets, une sentence à graver dans la choucroute, une allégorie mangée aux mites, une saillie de garçon coiffeur, un pleur sur les neiges d'antan, un paradoxe à double-fond, un sophisme qui colle aux pattes, un dicton à se foutre par la fenêtre.

Voici donc réunies des 'pensées' qui, calligraphiées en belles lettres gothiques coloriées et encadrées avec goût, vous vaudront une réputation d'intellectuel cultivé et, qui sait, changeront peut-être votre vie."
Cavanna

"Les hommes naissent libres et égaux en droit. Ensuite, ils se mettent à boire."

"Qu'est-ce qu'un étranger ? C'est un type qui parle une langue que personne ne comprend. Il parle donc pour ne rien dire."

"Les chiens athées ne croient pas à l'existence de l'homme."

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2012)

François Cavanna est un écrivain, journaliste et dessinateur humoristique français, né le 22 février 1923 à Paris et mort le 29 janvier 2014 à Créteil.
Après plusieurs petits métiers, il entreprend à partir de 1945 une carrière de journaliste, puis de dessinateur humoristique. Il participe en 1960 à la création de Hara Kiri qui devient en 1970 Charlie Hebdo, le journal "bête et méchant" dont le ton caustique et irrévérencieux fait scandale à l'époque. Il fait connaître plusieurs dessinateurs humoristiques français de talent, Cabu, Gébé, Wolinski...
Charlie Hebdo disparaît en 1981, puis ressurgit en 1992. Le style caractéristique de Cavanna, satirique, drôle, vivant et coloré, l'a rendu populaire dès ses premiers romans autobiographiques (Les Ritals, les Russkoffs, Bête et méchant...).
A partir de 1985, son activité de journaliste cède le pas à une production littéraire abondante et variée (autobiographies, essais, romans historiques, chroniques, livres d'humour). Grand défenseur des valeurs républicaines et de la langue française, il attaque avec véhémence la publicité, l'injustice, la souffrance "spectacle" des animaux et l'irrationnel. Dieu et la religion font partie de ses sujets de prédilection.

Bibliographic information