Les carnets de captivité de Charles Gueugnier, 1914-1918

Front Cover
Voici un texte inédit, œuvre d'un simple soldat de 14-18, qui expose ici quatre années de sa vie, passées entre les barbelés du camp de Merseburg, années qui seraient totalement perdues si leur trace venait à disparaître. D'où le souci quotidien de l'auteur de soustraire ses notes aux multiples fouines, et les risques pris pour les emmener avec lui lors de son évacuation en Suisse en juin 1918. De son poste d'observation, le Stalag, Charles Gueugnier, capturé le 12 octobre 1914, juge les Allemands, leurs brimades, la grossière propagande des journaux; il sait remarquer les signes des malheurs et de la défaite. Il décrit abondamment les détails de la vie du camp, avec l'obsession de la nourriture et le brassage des populations. Comme Louis Barthas est de Languedoc, Charles Gueugnier est d'Algérie. En notant, tous les jours, le temps qu'il fait, il cherche désespérément le soleil. C'est le 11 novembre 1918 que le train venant de Suisse le dépose à Marseille et qu'il peut goûter enfin, pour reprendre sa propre expression, à "la chaleur du vrai soleil".

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
1
Section 2
3
Section 3
28
Copyright

3 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information