Les châteaux néogothiques en Anjou

Front Cover
Chaudun, 2007 - Architecture - 287 pages
0 Reviews
C est d'une histoire de familles liant de puissants commanditaires comme les Quatrebarbes ou les La Rochefoucauld, et d'un enthousiasme partagé dans un cercle artistique parisien où se côtoient Turpin de Crissé, Visconti et autres Revoil, que naît le néogothique angevin. Il était temps : le néoclassicisme finissait par lasser, le troubadour n'avait pas enchanté. L'Anjou compte plus d'une centaine de châteaux de ce style. La pierre qu'on extrait de son sol, le fameux tuffeau, si tendre, permettait toutes les hardiesses. Au-delà des connotations sociopolitiques qu'on prête au néogothique, Guy Massin-Le Goff démontre que, derrière des créneaux qui ne défendent rien, ce style procède d'un ordre serein, à la recherche du confort et de l'agrément. Et l'on ne sera pas surpris du rôle primordial des femmes dans cette aventure. Certes nourri d'érudition médiévale, le néogothique est ici débarrassé de toute espèce de nostalgie. C'est un art enjoué qui nous apparaît, riche de couleurs, " d' amusantes extravagances ". Conservateur des Antiquités et objets d'art de Maine-et-Loire, l'auteur a pu, des années durant, visiter une à une ces demeures privées, que le goût du XXe siècle avait cru pouvoir négliger. Ainsi nous est offert l'inventaire d'un prestigieux patrimoine, aussi foisonnant que fragile

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Bibliographic information