Les dernier événements de Syrie: une persécution du christianisme en 1860

Front Cover
Ch. Douniol, 1860 - Massacres - 208 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 198 - Chrétiens environ avaient trouvé un refuge avec leurs familles dans le palais du gouverneur. Excités par le carnage, les Druses se portèrent sur ce point. Les soldats leur ouvrirent les portes en présence du gouverneur et du kaïmakan des troupes,
Page 65 - chrétiens, tout ce qui arrive aujourd'hui a été prédit par Mahomet en son temps, et c'est ce qui donne tant d'autorité à ses prophéties. Il a annoncé l'anéantissement des Chosroës,
Page 198 - le pillage fut terminé dans la ville, le massacre y succéda ; personne ne fut épargné; des enfants furent égorgés sur les genoux de leurs mères, des femmes et des
Page 176 - à l'ombre. De tous côtés il ya des cadavres non ensevelis qui répandent une odeur pestilentielle. Je voulais, le lendemain, sortir de la ville pour continuer ma mission charitable, mais le consul me l'a interdit, tellement le danger est grand. Chaque jour et à chaque instant du jour, nous regardons la haute mer pour voir si aucun bâtiment français
Page 175 - avait été coupé en quatre morceaux, nous n'avons plus trouvé que la tête de ce prêtre vénérable. Les restes de son frère et de sa sœur, qui ont subi le même sort que lui au même lieu, ont été également dispersés et dévorés. Nous avons trouvé en un seul lieu douze prêtres et
Page 198 - de hache ; des femmes furent brûlées vives après avoir été baignées dans le sang de leurs enfants ; les religieuses elles-mêmes ne furent point épargnées. La ville était jonchée de cadavres, et les rues ruisselaient de sang. Cependant
Page 172 - la campagne, dans les jardins, répandant une odeur pestilentielle. Les chiens de la ville (il y en a des milliers), attirés par cette odeur, se sont mis à les dévorer. On ne connaît pas exactement le nombre des Chrétiens immolés par les Druses et les Musulmans. Les uns ne le portent qu'à
Page 64 - J'ai été ravi de tout ce que vous avez écrit dans le Birgis au sujet des États musulmans. Vous avez,
Page 67 - de plus de trois mois, et dont les habitants, dans les guerres précédentes, avaient toujours fait trembler les Druses. Pour les ennemis des Chrétiens, la conquête de cette ville était le plus grand succès à remporter, le triomphe capital et décisif. Aussi tous les efforts furent-ils dirigés de ce côté. Druses du Liban, Métoualis du Liban et de

Bibliographic information