Les enfans de Paris. Angélique et Medor. Renaud et Armide. Le galand jardinier. Les trois cousines. Les trois Gascons

Front Cover
E. Foulque, 1706
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 111 - LE BAILLI. Je me suis avisé, fort à propos, de répandre quelques espions dans le village, qui me rendront compte de tout ce qui se passera. DE LORME. Oh ! palsangué...
Page 29 - Effectivement , ça est bien surprenant. LA MONTAGNE. Pas trop. Elle passe quelquefois des heures entières sur le grand balcon du côté de la rue; un peintre de nos amis a trouvé le moyen de tirer le portrait que mon maître porte au bras, et que le hasard t'a fait voir. LUCAS. Tatigué, l'habile peintre! j'ons vu le portrait, ça lui ressemble comme deux gouttes d'iau. LA MONTAGNE. Souviens-toi de n'en point parler. LUCAS. Mais , velà bien des secrets à garder, monsieur de la Montagne : c'est...
Page 74 - Giflot. COLETTE. Oh ! dame ! je ne les épouserai pas tous deux pour vous, cela ne se peut pas. LOUISON. Et nous n'épouserons pas aussi Blaise à nous deux, voyez? COLETTE. Vraiment non, il n'ya pas d'apparence. MAROTTE. Eh bien ! donc, à quoi tout cela aboutira-t-il ? Il vaudrait autant ne rien leur dire.
Page 3 - Il ya encore autre chose. Ce fils de monsieur Orgon devoit être rendu à Paris il ya trois semaines, pour terminer l'affaire. Son père lui avoit écrit d'y venir pour cela, et l'on n'en a ni vent ni nouvelle. Cela me fait comprendre que c'est un jeune homme qui craint de prendre un engagement. Il a de la répugnance pour le mariage , et cela m'en a fait prendre pour lui donner ma fille.
Page 103 - MAROTTE. Dès aujourd'hui , peut-être. COLETTE. Dès aujourd'hui ! Vous ne demanderiez pas mieux que de me faire faire un pas comme celui-là, pour vous en moquer. Je suis dans une colère... Oh ! je vous le revaudrai , vous me le payerez , et je m'en vengerai. LOUISON. Eh bien! là, venge-toi, et ne fais point tant de bruit; tu n'as qu'à en dire autant à monsieur de Lépine , cela est bien difficile.
Page 32 - Oh! palsanguenne ! c'est de son allure! et au train qu'alle va, j'ai peur qu'alle ne bronche; je ne vas pas de fois au moulin que je ne trouve la nappe mise et du monde autour, de grandes cruchées de vin par ici, des jambons par...
Page 98 - Ils appelont ça le pèlerinage d'amour : c'est, disont-ils , queuque part du côté de Paris ; les filles y allont pour se marier avec les garçons , les garçons pour se marier avec les filles. Oh ! c'est une belle imagination! Il ya tant de pèlerins, tant de pèlerines. MAROTTE. Mais vraiment , Biaise , ce sont des enlèvements que ces pèlerinages-là.
Page 84 - Bailli, et il dit comme ça que, pour ce qui est d'en cas de ça, il fera le tant mieux ; que moyennant ça, il ne faudra, m'est avis, dit-il, qu'un avis de parents et d'amis; et comme d'amis je n'en croyons point, on prendra l'avis des amoureux : l'un vaut bian l'autre ; et pour les parents, alles n'avont d'autres parenté que moi, je sis toute la famille : ça sera bientôt bâti, comne vous voyez.
Page 2 - Cela est vrai. Sur la proposition de mon frère l'avocat, je m'étois résolu de la donner au fils de monsieur Orgon , un de mes anciens camarades de collège, homme fort riche , qui n'a que ce fils-là : nous étions...
Page 131 - Je crois à présent pour la sûreté de mon Maître, & pour la mienne, pouvoir tout entreprendre, pour rompre le mariage que vous craignez; car c'est une fille dangereuse que celle dont je vous parle, & qui pouroit bien nous jouer quelque mauvais tour!

Bibliographic information