Les enfants terribles

Couverture
Grasset, 2 oct. 2013 - 136 pages

50e anniversaire de la mort de Jean Cocteau
Paru en 1929 aux éditions Grasset, acclamés par la critique comme le chef-d’œuvre romanesque de Jean Cocteau, Les Enfants terribles racontent l’histoire d’un frère et d’une sœur, Paul et Elisabeth. Paul est blessé à la sortie du lycée Condorcet par une pierre que Dargelos, un de ses camarades de classe, avait dissimulée dans une boule de neige. Convalescent, il garde la chambre où Elisabeth le soigne. Cette chambre devient le théâtre de ce qu’ils appellent « le jeu », c’est-à-dire une histoire qu’ils s’inventent chaque soir et dont ils sont les héros. Leur rêve se confond dangereusement avec la réalité ; Paul veut quitter « le jeu » ; Elisabeth veut l’y maintenir. La comédie cesse, commence la tragédie...
Avec ce roman, Cocteau a montré qu’à l’enchantement de l’adolescence se mêlait le drame. En 1950, le livre a été adapté au cinéma par Jean-Pierre Melville. Gloire encore plus grande, le titre du roman est devenu une expression courante de la langue française.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2013)

Jean Cocteau (1889-1963), poète, romancier, dramaturge, cinéaste, est un des plus grands écrivains du XXe siècle, et, parmi tant d’autres éclatants hommages, l’un des très rares à qui une grande exposition a été consacrée au Centre Pompidou (2004).

Informations bibliographiques