Les folies amoureuses. Le chevalier à la mode. Le moulin de Javelle. Le foire de Besons. Le tuteur. La feste de village

Front Cover
E. Foulque, 1706
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 23 - ... à toute heure, et à qui mes gens n'osent fermer la porte au nez, quoique je leur aie commandé plus de mille fois de le faire. LE CHEVALIER.
Page 88 - LE CHEVALIER. Je le vois bien, Madame, il vous fâche que des vers faits pour vous soient dans les mains de tout le monde. Je suis un indiscret, je l'avoue, de les avoir rendus publics ; je vous demande à genoux mille pardons de cette faute, Madame ; et je vous jure que l'air que j'ai fait sur ces malheureux vers n'aura pas la même destinée , et que vous serez la seule qui l'entendrez. MADAME PATIN. Vous avez fait un air sur ces paroles, Monsieur?
Page 109 - Allez , allez , quand vous ne prendrez que de mes leçons , vous n'aurez rien à vous reprocher. SCÈNE VI. LE CHEVALIER, CRISPIN , MADAME PATIN, LUCILE.
Page 21 - Hé ! monsieur , c'est, par exemple, un fort beau carrosse qu'elle a fait mettre sous une de vos remises , deux gros chevaux dans votre écurie , un cocher et un gros barbet qui ont amené tout cela , et que je vais renvoyer , puisque vous le voulez. LE CHEVALIER. Non-, non , demeure. Cette pauvre femme ! elle m'aime dans le fond, et je ne veux pas la fâcher.
Page 82 - LE CHEVALIER. Non; elle s'est emportée plus fort que jamais; et je n'ai point trouvé d'autre moyen de la réduire que de prendre un air de mépris pour elle , qui l'a piquée jusqu'au vif. CRISPIN. Et cet air de mépris a réussi? LE CHEVALIER. A merveille , et nous sommes meilleurs amis que nous n'avons été. CRISPIN. La pauvre femme ! Mais ne craignez-vous rien, lorsqu'elle saura votre mariage avec madame Patin ? LE CHEVALIER.
Page 30 - Madame Patin, c'est le plus bel endroit de votre vie que le nom de Patin ! Et sans l'économie et la conduite du pauvre défunt, vous ne seriez guère en état de prendre des airs si ridicules. Je voudrais bien savoir.
Page 75 - Vous avez toute la mine d'avoir perdu votre impromptu. LUCILE. Non , le voilà : tiens , lis-le toi-même. LA BARONNE. Ah ! ah ! voici la chambrière avec une petite fille que je ne connais point.
Page 115 - M. SERREFORT. Quoi , monsieur ! en même jour vouloir épouser ma sœur et ma fille ? C'est avoir bien la rage d'épouser pour me persécuter ! LE CHEVALIER. Moi, monsieur, au contraire; et pour vous faire voir que je veux être de vos amis , avantagez de ces deux dames celle que vous haïssez , et j'en ferai ma femme tout aussitôt. M.
Page 73 - Il n'ya pas de meilleur moyen d'obéir à l'un, et de gagner les bonnes grâces de l'autre. LISETTE. Eh! oui, oui, voilà un fort joli raisonnement. Mais, quand on vous a tant prêché de plaire à votre tante, c'était afin qu'elle épousât M.
Page 113 - C'est moi qui ne vous le pardonnerai pas. LE CHEVALIER. — Oh ! mesdames, il ne faut point vous brouiller pour une bagatelle, et s'il est vrai que vous m'aimez autant qu'il m'est doux de le croire, que celle qui a le plus d'envie de me le persuader fasse un effort sur elle-même et me cède à l'autre. Je vous assure que l'infortunée qui ne m'aura point ne sera pas la plus malheureuse.

Bibliographic information