Les lettres de Cicéron à ses amis: Traduites en françois suivant l'édition de Grævius. Avec des sommaires & des notes sur chaque lettre, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 197 - F éclat d'une intégrité, & d'une éloquence iaris égale , que parce qu'il m'étoit intimement uni , non feulement dans les devoirs de l'amitié , mais encore dans les occupations de nos études communes.
Page 197 - ... particulièrement aimé celui-ci dès fon enfance , qu'il n'y avoit perfonne avec qui je...
Page 247 - auquel les autres avoient autant de ,,part que lui. Cela lui fit un grand honneur parmi le Peuple : on lui éleva des Statues dans toutes les rues , & jamais perfonne ne fut mieux dans les bonnes grâces du Peuple.
Page 451 - Province pour fes affaires particulières ; & je vous prie de le compter pour un de vos amis. Il veut tâcher par...
Page 132 - Gicéron lui mande par la huitième Lettre , à laquelle il avoit joint en même tems une recommandation en fa fa faveur , qui eft la neuvième Leetre à Furfanus qui alloit être Proconful en Sicile en la place d'Allié
Page 119 - ... horrible ou redoutable à ceux qui font fans reproches. Il ne lui donne , ni ne lui ôte pas...
Page 136 - Hiftoire, dit cxpreflement que le fils de ce grand Orateur gouvernoit la Sicile après la mort de Céfar , Se qu'il y fut tué par Sexcus Pompeius fils du grand Pompée.
Page 198 - Au refte î , aiant reconnu en une inanité de rencontres , ce que vous penfiez de la fortune des gens de bien , & des...
Page 363 - Ileit coemptiontlcs , c'eft à dire , pmul vénales , à vendre ou à acheter tous enlemble ; ou bien lois qu'on en avoit de bons à vendre , & qu'on avoit quelque difficulté pour le prix , on doaneit de ces défeftueux.
Page 132 - Se fon retour, fans attendre pour cela fon fils , lui déclarant que c'eft en lui fcul qu'il met toute fon efpérance.

Bibliographic information