Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi: leur histoire et celle des textes allemands, anglois, hollandois, italiens, espagnols de la même collection, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 83 - Lembourg, comte de Flandres, d'Artois, de Bourgoingne, palatin, de Haynnau, de Hollande, de Zellande et de Namur, marquis du Saint Empire, seigneur de Frise, de Salins et de Malines.
Page 25 - Louis d'Orléans, du 9 septembre 1394, pour qu'il soit payé par son trésorier, à Olivier de Lempire, aussi libraire, le prix de plusieurs volumes dont la pièce donne le détail : « Je, Jehan Bonhomme, libraire de l'Université de Paris, confesse avoir vendu à honorable homme et saige Jehan Cueillette, conseiller...
Page 139 - Lancelot dou Lac, et des autres grans livres que messires Robert de Berron fit voudrai-je prendre aucune flor de la matiere — — en tel maniere que...
Page 208 - Iseult s'incline sur Tristan, quant ele entent ceste parole; ele s'abaisse seur son pis. Tristans la prent entre ses bras, et quand il la tint seur son pis, il dist si haut que tuit cil de leans l'entendirent: Des ore ne me chaut quant je muire, puis que je ai ma dame avoec moy.
Page 24 - Graville, dans son testament, ordonne à ses héritiers de restituer au roi la somme de 100 mille livres « qu'il avoit vaillant de plus qu'avant d'entrer dans les charges, croyant que l'honneur seul est une assez belle récompense à une âme généreuse....
Page 117 - ... le dernier tiers de cette vaste composition romanesque. Ce fait est important à constater. Il ne faut pas cependant en conclure que les parties précédentes fussent, antérieurement ou du moins à la même époque , connues en France.
Page 232 - Devant un château aux fenêtres duquel sont appendues les bannières du roy et des princes du sang , l'acteur est assis dans une chaire ; noblesse , clergie et chevalerie disputent devant France , dont le manteau d'azur est couvert de fleurs de lis ; dans le second sujet , France soutient de son bras droit l'un des murs du château qui semble tomber en ruine, et que la négligence dumaître des œuvres n'a pensé à restaurer « qu'à l'aide de quelques ap...
Page 214 - E tôt les miracles, et tot le con» quest qu'il fit ; por so qu'il sot que vers fu, si les » escrivoit par nuit et par jor quant il en avoit lisir » si cum il li avenoient le jor.
Page 14 - Médicis), et fut achetée après sa mort ; il estoit très savant prélat ; elle estoit estimée plus de quinze mille escus pour la rareté des beaux et grands livres qui y estoient. Après la mort dudit...
Page 124 - Eve avait cueilli un rameau de l'arbre; elle l'emporta en quittant le paradis et le iicha en terre: il en vint un grand arbre sous lequel fut tué Abel; plus tard il fut employé à la construction du Saint des saints dans le temple de Salomon ; enfin il fournit les branches desquelles on fit la vraie croix.

Bibliographic information