Les nationalismes dans l'Espagne contemporaine (1975-2011): Compétition politique et identités nationales

Couverture
Armand Colin, 14 nov. 2012 - 504 pages
0 Avis
Comment les nationalismes, qu’ils émanent des partis nationaux ou des formations basques, catalanes et galiciennes, ont-ils repensé la « nation » espagnole depuis la transition démocratique ? Alliant l’histoire contemporaine et la science politique, ce livre retrace la réémergence des nationalismes « périphériques » et étudie leurs idéologies en Catalogne, au Pays basque et dans d’autres communautés autonomes depuis la mort de Franco en 1975. Il souligne aussi les stratégies des partis nationaux dominants, de droite comme de gauche, pour s’adapter à l’essor des revendications nationalistes et régionalistes dans le cadre démocratique de l’État des autonomies. Réunissant les meilleurs spécialistes français et espagnols, l’ouvrage constitue un outil de référence, à la fois accessible et érudit, sur les trajectoires nationalistes dans l’Espagne contemporaine.

Alicia Fernández García est professeur certifié d’espagnol, anthropologue et chercheuse en civilisation hispanique contemporaine à l’université de Nice Sophia-Antipolis.

Mathieu Petithomme est maître de conférences en science politique à l’IUT de Besançon.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2012)

Professeur certifié d’espagnol, anthropologue et chercheuse en civilisation hispanique contemporaine à l’université de Nice Sophia-Antipolis.

Maître de conférences en science politique à l’IUT de Besançon.

Informations bibliographiques