Les parasites & les maladies de la vigne

Front Cover
L'auteur, 1882 - Climbing plants - 250 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 224 - Les larves qui naissent des œufs s'enfoncent dans le sarment et le parcourent longiludinalement en y creusant des galeries dont elles consomment les déblais et qu'elles laissent derrière elles remplies de détritus et d'excréments. Celles qui occupent un sarment sont ordinairement en si grand nombre qu'elles le réduisent, pour ainsi dire, en poussière, et cela est l'œuvre de quatre mois au plus; car la femelle pond en mai et, à la...
Page 229 - Coleóptero nouveau du genre Sibynes. p. 491—494. Mémoire sur les Insectes qui habitent les tiges sèches de la Ronce, in: Ann.
Page 66 - De la Pyrale de la vigne , de ses causes et des moyens sûrs et faciles de I* détruire et de parer aux gelées du printemps sans augmenter les frais de culture.
Page 65 - Histoire des insectes nuisibles à la vigne et en particulier; de la Pyrale de la vigne.
Page 66 - Note sur divers moyens propres à la destruction de la pyrale de la vigne. Paris, 1845, in-8°.
Page 35 - Les ailes sont d'un jaune pâle à reflets métalliques avec une tache près de leur base et trois bandes transversales brunes. La chenille réunit les feuilles et les fruits pour s'établir au milieu.
Page 210 - Communication relative à plusieurs maladies de plantes économiques et potagères, et notes botaniques sur le blanc de la vigne et du houblon.
Page 224 - C'est' dans cette galerie que s'opère l'accouplement, puis la femelle s'enfonce dans le sarment parallèlement à l'axe, et dans cette nouvelle galerie, qui a cinq à six centimètres de longueur, elle dépose des œufs blancs, lisses, elliptiques. Cela fait, elle sort par où elle est entrée pour aller préparer, un autre berceau à sa progéniture. Les larves qui naissent des œufs s'enfoncent dans le sarment et le parcourent...
Page 32 - Mais cette classification ne peut être tout à fait précise, car certains insectes atteignent à la fois plusieurs organes de la plante, les uns pendant leur état larvaire, les autres quand ils sont devenus parfaits.
Page 77 - T. 46. p. 328. 21. Rapport sur une teigne (T. uvella) qui vit aux dépens des bourgeons de la vigne et des grains des raisins. Ann. de l'Agricull. Franc. 1812. T. 51. p. 241—244. (Lacordaire.) 22. Notice sur deux insectes du genre Cerceris, qui font la guerre aux charançons les plus nuisibles aux arbres forestiers. Ann. de l'Agricull. Franc. 1813. T. S3. p. 370—378. (Lacurdairc.)

Bibliographic information