Les vacances d'un sérial killer

Front Cover
Place des éditeurs, Feb 17, 2011 - Fiction - 188 pages




Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances tant attendues. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane.

Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s'enfuit. Furieux, Alfonse s'arrête dans un snack pour s'enfiler une bière pendant que les deux ados, avec leur manie de tout filmer, s'amusent à planquer leur caméra dans les toilettes, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l'arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l'écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Et, pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer... Une comédie décapante, teintée d'humour noir et d'un zeste de poésie, un hymne à la Belgique.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2011)

Nadine Monfils a publié une vingtaine de polars à succès, dont Monsieur Émile et Une petite douceur meurtrière dans la collection " Série noire " de Gallimard, ou Rouge fou aux éditions Flammarion. Également cinéaste, elle a réalisé Madame Edouard, un film avec Michel Blanc et Dominique Lavanant, Didier Bourdon et bien d'autres, dans lequel elle met en scène le célèbre commissaire Léon, héros de sa série policière aujourd'hui étudiée dans les lycées. Elle a publié chez Belfond Babylone Blues, prix Polar & Co de Cognac 2007, Nickel Blues, prix des Lycéens de Bourgogne 2008, Téquila frappée, et Coco givrée, prix de la ville de Limoges 2010.

Bibliographic information