Explication et emploi du magnétisme

Front Cover
chez Grabit, Alex. Émery, et les principaux Libraires du Palais-Royal, 1784 - Animal magnetism - 63 pages
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

h mesmer ennivre en 1784

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 51 - Coquin! ce me dit-il d'une arrogance extrême! Va chercher tes coquins ailleurs, coquin toi-même! Ici tous sont égaux; je ne te dois plus rien : Je suis sur mon fumier comme toi sur le tien.
Page 25 - ... terreur par ce qu'ils auront vu dans l'intérieur du temple., puissent dire, avec conviction, à des parens, à des amis, qui oseraient élever un doute : Croyez, et taisezvous-. De là est venue l'institution des mystères, où, après avoir fait prononcer aux initiés les plus redoutables...
Page 166 - ... génie qui lui annonce un ordre de vérités nouvelles. L'esprit a ses habitudes comme le cœur , et l'esprit ne renonce pas plus à ses habitudes que le cœur. Les habitudes de l'esprit sont ses opinions ; elles sont plus ou moins profondes , selon qu'il les a plus ou moins travaillées , selon qu'elles se composent d'une plus ou moins grande quantité d'idées. » « Une opinion fondée sur l'examen et le rapprochement de beaucoup d'objets , une opinion qui ne peut être ébranlée sans que...
Page 174 - CET OUVRAGE SE TROUVE AUSSI AU DÉPÔT DE MA LIBRAIRIE, Palais-Royal , galeries de bois , n°
Page 38 - It voit clairement son état , et s'il ne se prescrit pas le meilleur remède, il est sans exemple qu'il en ait indiqué de nuisibles. Il ne guérit pas toujours , parce que la nature veut que nous finissions, et que d'ailleurs sa puissance peut avoir des bornes. Peut-être aussi le magnétisme n'est-il encore qu'à son aurore. Les anciens ont pu connaître des procédés plus forts , plus salutaires que les nôtres. Peut«être les retrouvera-t-on un jour...
Page vi - GeofFroi , d'honorable et de si digue mémoire , a fait cinquante ou soixante feuilletons pour persuader au public que Zaïre est une détestable tragédie. Je ne suis pas Voltaire. Mais en jugeant du petit au grand par analogie , il est possible que je vous fournisse ici dix ou douze articles de quatre colonnes chacun , et cette modique récolte n'est pas à dédaigner. Je reviens à messieurs les commissaires du Roi, dont l'opinion sur le magnétisme est infiniment respectable...
Page 17 - Madame , dis-je à la comtesse , je «rois que , pour bien s'entendre , il est essentiel de définir la chose dont on traite, de manière à ce que les conséquences dérivent naturellement de la définition donnée. Vous avez éprouvé des effets du magnétisme ; vous trouverez tout simple . que je le considère comme une faculté naturelle à l'homme, au moyen de laquelle il agit, plus ou moins , sur les organes de ses semblables. Si vous admettez que le magnétisme soit une faculté naturelle...
Page 2 - ... de roses? * Si, par hasard, un homme de bon sens se trouve là , il élève une voix timide ; il soutient , avec modestie , que l'homme est né aussi pour réfléchir et méditer un peu , puisqu'il en a la faculté. On l'interrompt , on le persiffle , on...
Page 34 - ... se rallient, s'agitent, cherchent des armes contre l'ennemi commun , et ne sont pas toujours délicats dans le choix. Ainsi Mesmer a trouvé à combattre de grands intérêts d'une part, de fortes préventions de l'autre , et il était seul contre tous. Peut-être, s'il eût opéré mystérieusement, s'il eût mis dans sa pratique quelque chose d'imposant et de solennel, eût-il entraîné le peuple , toujours partisan du merveilleux.
Page xii - ... et de M. de Mont...., je déclare que je crois à l'existence du magnétisme, à ses effets salutaires, et que je considère la faculté de l'exercer comme l'une des plus belles que l'homme ait reçu de la nature. Je reviens enfin à vous , messieurs , à qui je dédie ce petit ouvrage. Vous êtes fondés à m'adresser un reproche bien grave, en apparence , du moins. J'ai écrit quelques plaisanteries sur le magnétisme, dont je me déclare aujourd'hui le défenseur! qu'est-ce que cela prouve?...

Bibliographic information