Lettres à Nadia Boulanger

Front Cover
La vie de Nadia Boulanger a été souvent étudiée en France comme à l'étranger. Sa longue existence, parsemée des succès les plus brillants qu'une femme ait jamais connus, sa forte personnalité qui a marqué toute une génération, ont été célébrés dans des livres, des articles ou des émissions radiophoniques qui ont laissé de "Mademoiselle" l'impression d'un personnage un peu statufié. Dans sa correspondance, Roger Ducasse, compositeur bordelais que le temps a injustement oublié, nous donne d'elle une image plus intime. Ces deux artistes, liés pendant près de cinquante ans par une indéfectible amitié, ont correspondu en effet de 1908 à 1954. Si les lettres de Nadia Boulanger n'ont pas été retrouvées à ce jour, celles du compositeur bordelais, au nombre de 322, conservées dans le fonds Boulanger, à la Bibliothèque nationale de France, département de la musique, représentent un témoignage irremplaçable sur la personnalité secrète de "Mademoiselle". Grâce aux 168 lettres du compositeur, publiées et annotées dans cette étude, on découvre que la "Dame de fer" était avide d'amour et de tendresse, torturée par le manque de foyer et d'enfant. L'activité frénétique, qu'elle a déployée sans répit toute sa vie, cache en réalité une fuite éperdue devant ses peines, ses angoisses ou ses interrogations. Si, entre les lignes de son correspondant, on devine les faiblesses de celle qui a formé un nombre considérable de musiciens dans le monde entier, sa fragilité, loin d'altérer la grandeur du personnage, le rend certainement plus touchant.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Avantpropos
5
RogerDucasse
17
Edition et commentaires des lettres
31
Copyright

2 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases