Lettres à la princesse

Front Cover
La princesse Carolyne Sayn-Wittgenstein s'installe avec le compositeur Franz Liszt à Weimar en 1847. Tous deux, pendant dix ans, vont s'efforcer de faire de la petite ville allemande une Athènes du Nord et accueillir de nombreux artistes. Berlioz est l'un de ceux-là : il deviendra un familier de Weimar et y fera entendre plusieurs de ses œuvres au cours de retentissantes " semaines Berlioz " (Benvenuto Cellini, Harold en Italie, La Damnation de Faust, Roméo et Juliette...). Une correspondance suivie entre Berlioz et la princesse Carolyne est inaugurée dès 1852. Elle se poursuivra jusqu'en 1867, bien après que la princesse se sera séparée de Liszt. Le compositeur y confie ses projets, ses ambitions, sa vision du monde et de l'art, et informe la princesse, pas à pas, de l'avancement de la composition des Troyens, opéra qu'elle a encouragé Berlioz à entreprendre et qui lui est dédié. Lettres à la princesse constitue un exaltant roman épistolaire, un voyage sur les cimes de l'expression et du sentiment, conté dans ce style inimitable qui a ravi Flaubert et Roland Barthes.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
24
Section 2
30
Section 3
31
Copyright

31 other sections not shown

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information