Lis oubreto en vers

Couverture
J. Roumanille, 1864 - 358 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Fréquemment cités

Page 1 - De ma brèsso, souvent vihavo de niue 'ntiero Soun pichot malaut que dourmié. Aro, autour de moun mas, tout ris, tout reverdejo Liuen de soun nis de flour, souspiro e voulastrejo ; L'auceloun que s'es enana ! ... Vous n'en pregue, o moun...
Page 1 - L'auceloun que s'es enana !... Vous n'en pregue, o moun Dieu ! que vosto man benido, Quand aurai proun begu l'amarun de la vido, Sarre mis iue mounte siéu na.
Page 329 - Oubreto , nous allons dire ici brièvement en quoi la prononciation provençale diffère de la prononciation française. En provençal, on prononce toutes les lettres; et, sauf les exceptions suivantes , on les prononce comme en français. Le g devant un e ou un l , et le j , se prononcent dz.
Page xxx - C'est là qu'il faut voir, entendre et juger le poëte avignonnais. C'est là qu'on peut se faire une exacte idée des sympathies qu'il éveille et de l'influence qu'il exerce. Génie familier du foyer domes-tique, cher à quiconque garde dans le cœur ce sentiment de la terre natale qui est à la fois une affection et une vertu, Roumanille n'a qu'à se montrer dans ces modestes fêtes de la poésie, de la musique et de la charité, pour qu'aussitôt l'on soit sûr qu'il va évoquer de sereines ima-ges,...
Page xxiii - ... que commençait à gagner ou à perdre la facile confusion du tien et du mien, et là, à coups de trique, à coups de gaule, à coups d'épingle, à coups de fusil chargé de sel, il bousculait ces sophismes de l'habit noir, prêts à se glisser sous la blouse. Les plus récalcitrants furent alors forcés de reconnaître à quoi pouvait servir cette régénération de la poésie pro-vençale dont ils souriaient d'abord. Si Roumanille n'avait pas été à priori un poète provençal et populaire,...
Page xxvi - Dieu, les Provençales, œuvre collective où achevait de se révéler sa nouvelle position, non pas pré-cisément de chef d'école, mais plutôt de chef de départ, point de ralliement du groupe poétique qui allait jeter tant d'éclat et se produire dans des œuvres grandioses ou charmantes. Puis vinrent les Oubreto, dont la nouvelle édition nous a inspiré ces pages.
Page 99 - Ero lou jour tant bèu qu'uno Vierge enfantavo A Betelèn ; E soun fru benesi , de la fre tremoulavo Su 'n pau de fen ; Lis ange , eilamoundaut , tout-bèu-just acabavon Soun Gloria , E , de tout caire , au jas pastre e pastresso anavon S'ageinouia.
Page 99 - E, de tout caire, au jas pastre e pastresso anavon S'ageinouia.' * Roumanille, the son of a gardener, and of a mother ' of the old race of the gardeners of St Remy, the town of gardens,' was born among the beautiful gardens he so often lovingly described, on the 8th August, 1818.
Page 345 - La poésie provençale a péri parce qu'une inspiration profonde lui a manqué, et qu'elle a été trop longtemps le gazouillement d'une pensée enfantine. Vous et vos amis, vous vous efforcez aujourd'hui de retremper votre idiome ; vous lui confiez l'expression de sentiments plus mâles et de pensées plus élevées ; vous en faites un instrument de civilisation morale; [..] La publication des Noëls de la nouvelle école m'a causé le plus vif plaisir.
Page 1 - Dins un mas que s'escound au mitan di poumié Un bèu matin, au tèms dis iero, Siéu na d'un jardinié 'mé d'uno jardiniero, Dins li jardin de Sant-Roumié.

Informations bibliographiques