Mémoires de Fleury de Chaboulon: ex-secrétaire de l'empereur Napoléon et de son cabinet, pour servir à l'histoire de la vie privée, du retour et du règne de Napoléon en 1815, avec annotations manuscrites de Napoléon 1er, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page xxx - All the books are presumed to be perfect, unless otherwise expressed ; but if upon collating, any should prove defective, the purchaser will be at liberty to take or reject them, provided they are returned within ONE WEEK after the conclusion of the sale, when the purchase-money will be returned. VII. The sale of any book or books is not to be set aside on account of any stained or short leaves...
Page 269 - ... et le consolider, elles emploieront tous leurs moyens et réuniront tous leurs efforts pour que la paix générale, objet des vœux de l'Europe et but constant de leurs travaux, ne soit pas troublée de nouveau, et pour la garantir de tout attentat qui menacerait de replonger les peuples dans les désordres et les malheurs des révolutions.
Page 269 - ... les souverains de l'Europe, animés des mêmes sentiments et guidés par les mêmes principes, déclarent que si, contre tout calcul, il pouvait résulter de cet événement un danger réel quelconque, ils seraient prêts à donner au roi de France et à la nation française, ou à tout autre gouvernement attaqué, dès que la demande en serait formée, les secours nécessaires pour rétablir la tranquillité publique et à faire cause commune contre tous ceux qui entreprendraient de la compromettre.
Page 265 - Assez de gloire a illustré tour à tour les drapeaux des diverses nations;. les vicissitudes du sort ont assez fait succéder de grands revers à de grands succès. Une plus belle arène est aujourd'hui ouverte aux souverains et je suis le premier à y descendre. Après avoir présenté au monde le spectacle de grands combats, il sera plus doux de ne connaître désormais d'autre rivalité que celle des avantages de la paix, d'autre lutte que la lutte sainte de la félicité des peuples.
Page 121 - La victoire marchera au pas de charge; l'aigle avec les couleurs nationales volera de clocher en clocher jusqu'aux tours de Notre-Dame : alors vous pourrez montrer avec honneur vos cicatrices; alors vous pourrez vous vanter de ce que vous aurez fait ; vous serez les libérateurs de la patrie. » Dans votre vieillesse , entourés et considérés de vos concitoyens , ils vous entendront avec respect raconter vos hauts faits; vous pourrez dire avec orgueil : « Et moi aussi je faisais partie de cette...
Page 265 - Une plus belle arène est aujourd'hui ouverte aux souverains, et je suis le premier à y descendre. Après avoir présenté au monde le spectacle de grands combats, il sera plus doux de ne connaître désormais d'autre rivalité que celle des avantages de la paix, d'autre lutte que la lutte sainte de la félicité des peuples. La France se plaît à proclamer avec franchise ce noble but de tous ses vœux. Jalouse de son indépendance, le principe invariable de sa politique sera le respect le plus...
Page xxx - The purchasers to give in their names and places of abode, and to pay down 10s. in the pound, if required, in part payment of the purchasemoney, in default of which the lot or lots purchased to be immediately put up again and re-sold.
Page 124 - Dans ces nouvelles et grandes circonstances, mon cœur fut déchiré: mais mon âme resta inébranlable. Je ne consultai que l'intérêt de la patrie; je m'exilai sur un rocher au milieu des mers : ma vie vous était et devait encore vous être utile. Je ne permis pas que le grand nombre de citoyens qui voulaient m'accompagner partageassent mon sort; je crus leur présence utile à la France, et je n'emmenai avec moi qu'une poignée de braves nécessaires à ma garde. Elevé au trône par votre choix,...
Page 185 - Français. Que tous les braves que j'ai l'honneur de commander se pénètrent de cette grande vérité. Soldats, je vous ai souvent menés à la victoire, maintenant, je...
Page 124 - Un prince qui régnerait ~ sur vous, qui serait assis sur mon trône par la force des mêmes armées qui ont ravagé notre territoire chercherait en vain à s'étayer des principes du droit féodal, il ne pourrait assurer l'honneur et les droits que d'un petit nombre d'individus ennemis du peuple qui depuis vingt-cinq ans les a condamnés dans toutes nos assemblées nationales : votre tranquillité intérieure et votre considération extérieure seraient perdues à jamais.

Bibliographic information