Mémoires de la Société ethnologique, Volume 1,Partie 1

Couverture
Mme. ve. Dondey Dupré, 1841
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 55 - Seine. Eh bien! c'est ici que je distinguai pour la première fois la réunion des traits qui constitue l'autre type , et souvent dans une telle exagération que j'en fus vivement frappé : la tête longue , le front large et élevé , le nez recourbé , la pointe en bas, et les ailes du nez relevées, le menton fortement prononcé et saillant , la stature haute. Comme ce point est fondamental, et le plus intéressant par sa nouveauté et l'étendue de ses applications, il convient de nous y arrêter...
Page iii - Les principaux éléments qui servent «à distinguer les races humaines sont : l'organisation physique, le caractère «intellectuel et moral, les langues et les traditions historiques.
Page ii - Ministre secrétaire d'État au département de l'instruction publique , grand-maître de l'Université de France , est chargé de l'exécution de la présente ordonnance.
Page 125 - ... excepté dans les cas extrêmes. » Et ailleurs : « A quoi reconnaît-on principalement l'identité d'un homme ? Ce n'est ni à sa taille, ni au degré de son embonpoint, ni u la coloration de sa...
Page 40 - Je me gardai bien dans le moment de faire aucune conjecture à cet égard : je les avais vues dans une trop petite étendue de territoire pour les distinguer parmi les peuples qui l'avaient occupé. Je me contentai donc de remarquer les faits et d'en conserver le souvenir , jusqu'à ce que l'occasion se présentât d'en tirer parti. Le type prédominant et bien caractérisé que j'avais observé jusqu'à Châlons, continua à s'offrir fréquemment à mes yeux pendant tout le reste de ma route dans...
Page 68 - Les sourcils, peu fournis, en sont trés-rapprochés, surtout à l'angle interne ; ils se dirigent de là souvent obliquement en dehors. La bouche, .qui n'est pas saillante, et dont les lèvres ne sont pas épaisses, est beaucoup plus près du nez que du bout du menton. Un caractère singulier qui s'ajoute aux précédents, et qui est très-général, se fait remarquer dans leur peu de barbe, excepté à la lèvre supérieure.
Page 22 - ... ce sujet, éleva un grand nombre de souris blanches et de souris grises. Il en étudia attentivement les mœurs et trouva le moyen de les faire produire en les croisant. Il commença alors une longue suite d'expériences en accouplant toujours une souris grise à une souris blanche. Quel résultat attendez-vous? qu'il y ait eu souvent des mélanges? Non, jamais. Chaque individu des nouveaux produits était ou entièrement gris ou entièrement blanc , avec les autres caractères de la race pure...
Page 184 - L'avantage du lieu pour engager l'action était ce qu'ils recherchaient le plus. Ingénieux en stratagèmes, ils disposaient leurs embuscades, se divisaient en plusieurs bandes pour tomber sur l'ennemi à un signal convenu. En temps de guerre, les tribus confédérées se communiquaient les avis au moyen de feux qu'elles allumaient au sommet des montagnes , et des vedettes placées de loin en loin s'avertissaient par des sifflements qui se faisaient entendre à une grande distance.
Page 54 - César , je suivrai votre nomenclature pour que nous puissions mieux nous entendre. Je l'appellerai donc, d'après vous, le type gall. La tête est arrondie de manière à se rapprocher de la forme sphérique ; le front est moyen , un peu bombé et fuyant vers les tempes; les yeux sont grands et ouverts; le nez, à partir de la dépression à sa naissance, est à peu près droit, c'est-à-dire qu'il n'a aucune courbure prononcée; l'extrémité en est arrondie , ainsi que le menton ; la taille est...
Page xxxv - Faire l'histoire de l'esclavage dans l'Amérique septentrionale et méridionale. 9. Quelle a été l'influence de la presse en Hollande sur le mouvement des esprits aux XVIIe et XVIIIe siècles?

Informations bibliographiques