Mémoires et lettres de Marguerite de Valois

Front Cover
François Guessard
J. Renouard, 1842 - France - 490 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 34 - ... poursuivy de quatre archers qui entrèrent tous après luy en ma chambre. Luy, se voulant garantir, se jetla sur mon lict.
Page 33 - Une heure après, comme j'estois plus endormie, voicy un homme frappant des pieds et des mains à la porte, criant : ' ' Navarre ! Navarre ! " Ma nourrice, pensant que ce fust le roy mon mary, court vistement à la porte et lui ouvre.
Page 156 - Et outre la pension qu'il me donnoit, telle que les filles de France ont accoutumé d'avoir , il m'en donna encore une de l'argent de ses coffres, prenant la peine de me venir voir tous les matins , et me...
Page 34 - Ma nourrice, pensant que ce fust le Roy mon mary, court vistement à la porte. Ce fust un gentilhomme nommé M. de Téjan, qui avoit un coup d'épée dans le coude, et un coup de hallebarde dans le bras, et estoit encores poursuivy de quatre archers qui entrèrent tous après luy en ma chambre.
Page 14 - Roy mon frere devenant grand, estant courageux comme il est, ne s'amuse tousjours à la chasse, mais devenant ambitieux, vueille changer celle des bestes à celle des hommes, m'ostant la charge de lieutenant de Roy qu'il m'a donnée pour aller luy-mesme aux armées; ce qui me seroit une ruine et desplaisir si grand, qu'avant que recepvoir une telle cheute j'eslirois plustost une cruelle mort.
Page 2 - Je crois que quand vous viendrez à l'épreuve vous serez en cela de mon costé, et direz, comme souvent je l'escris, par ces vers de du Bellay : c'est chercher Rome en Rome, Et rien de Rome en Rome ne trouver. Mais, comme l'on se plaist à lire la destruction de Troye, la grandeur d'Athenes, et de telles puissantes villes lors qu'elles florissoient, bien que les vestiges en soient si petits qu'à peine peut-on remarquer où elles ont esté, ainsi vous plaisez-vous à décrire l'excellence d'une...
Page 2 - ... discours, je ferois volontiers comme la vieille madame de Rendan, qui, ayant demeuré depuis la mort de son mary sans voir son miroir, rencontrant par fortune son visage dans le miroir d'un autre, demanda qui étoit celle-là.
Page 165 - ... cette guerre , où ils avoient un chef contraire tel que M. le mareschal de Biron, grand capitaine et fort animé contre eux, qui ne les feindroit pas et ne les epargneroit pas comme avoient fait d'autres; que si la puissance du Roy estoit employée contre eux avec intention de les exterminer tous , ils n'estoient pas pour y resister. Mais la crainte qu'ils avoient de la venue du Roy en Guyenne , et l'esperance de plusieurs entreprises qu'ils avoient sur la pluspart des villes de Gascogne et...

Bibliographic information