Mémoires tirés des papiers d'un homme d'état: sur les cause secrètes qui ont déterminé la politique des cabinets dans les guerres de la révolution, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 155 - Majestés, les moyens les plus efficaces relativement à leurs forces, pour mettre le roi de France en état d'affermir, dans la plus parfaite liberté, les bases d'un gouvernement monarchique, également convenable aux droits des souverains et au bien-être de la nation française.
Seite 177 - Ainsi les premiers cris de guerre véhéments contre les rois seraient partis de l'hôtel de l'ambassadeur d'un roi qu'on savait le plus disposé à tourner contre la révolution française toute la puissance de ses armes ! Dans sa réponse , Louis XVI dit que l'Empereur avait rempli ce qu'on devait attendre d'un...
Seite 30 - S'il est vrai de dire qu'on doit l'ombre du chêne qui nous couvre, à la vertu du gland qui l'a produit, toute la terre conviendra qu'on trouve, dans la vie laborieuse de ce prince et dans les mesures qu'il prit avec sagesse, les principes de la prospérité dont la maison royale a joui après sa mort.
Seite 497 - Prusse se fut laissé entraîner dans cette guerre ; il l'invita à dire au roi et au due de Brunswick, que le parti républicain ayant triomphé , le roi de France et la famille royale , dans les fers , ne pourraient être sauvés que si la coalition consentait à reconnaître la république et à faire immédiatement la paix. Il ajouta , mais à voix basse, que...
Seite 497 - France et la famille royale ne pourraient être sauvés que si la coalition consentait à reconnaître la république et à faire immédiatement la paix. Il ajouta, mais à voix basse, que la paix anéantirait la république, en faisant naître dans son sein des partis qui , tôt ou tard , ramèneraient le roi sur le trône; que si, au contraire, on s'acharnait à la guerre , la monarchie française et toute la noblesse étaient perdues ; que...
Seite 413 - ... les propriétés de tous citoyens quelconques. « 7° Exprimer le vœu du roi , qu'en entrant dans le royaume , les puissances déclarent qu'elles sont prêtes à donner la paix , mais qu'elles ne traiteront ni ne peuvent traiter qu'avec le roi ; qu'en conséquence, elles...
Seite 375 - XVI improuvait les opératiqns et la politique des princes ses frères à Coblentz. Le cabinet des émigrés , effrayé de cette persévérante opposition qui menaçait de les frapper de nullité, avait eu recours au cabinet de Berlin , et y avait trouvé un appui dans les dispositions personnelles du roi de Prusse. A la mort de Léopold , les princes français ayant conçu l'espérance d'un changement prochain de politique en leur faveur, représentèrent à Frédéric-Guillaume, par leurs émissaires...
Seite 248 - France ; mais qu'après une invitation aussi loyale et aussi formelle , sa majesté ne pourrait voir dans une réponse qui ne porterait pas les mêmes caractères, que la volonté de prolonger une situation dans laquelle la France ne pouvait ni ne voulait rester plus long-temps.
Seite 289 - La négociation, à l'avenir, va prendre une marche simple et vraie. Telle est l'intention du roi, et c'est ce qu'il m'a recommandé en entrant, au ministère. Ainsi, toutes les dépêches que vous recevrez à l'avenir pourront être présentées sans danger au ministre du nouveau souverain. La paix ou la guerre dépendent entièrement du cabinet de Vienne. Ce que vous me mandez sur le caractère du roi de...
Seite 411 - Le roi joint ses prières aux exhortations pour engager les princes et les Français émigrés à ne point faire perdre à la guerre actuelle, par un concours hostile et offensif de leur part, le caractère de guerre étrangère faite de puissance à puissance.

Bibliografische Informationen