Météorologie de la belgique comparée à celle du globe

Front Cover
C. Muquardt, 1867 - Meteorology - 505 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Variations barométriques diurnes figure et tableau 1842 à 1847
60
Variations horaires du baromètre enregistreur pendant les différents
69
Direction supérieure du vent par année et par mois daprès la direction
75
Intensité horizontale du vent daprès lanémomètre par année et
83
Direction des vents inférieurs et supérieurs daprès lanémomètre et
89
Intensité du vent à midi et à minuit dans les différents mois daprès
97
Durée changements rotations et caractères des vents 1843 à 1852
103
Direction des vents en rapport avec la tempér de lair tabl 1833 à 1846
109
Humidité de lair par année et par mois daprès lhygromètre et daprès
112
Tension de la vapeur par année et par mois daprès le psychromètre
118
Tension de la vapeur deau par mois et par heure daprès le psychro
124
Relations mensuelles entre les états de lhygromètre et du thermomètre
133
Relations mensuelles entre les pressions barométriques et létat hygro
139
Quantité deau recueillie par année et par mois provenant de la pluie
146
Eau recueillie par mois sur la terrasse et au sommet de lObservatoire
157
Hauteur mensuelle des pluies par heure et par jour leur durée etc
158
écarts de la température
165
Dépression mensuelle du barom pendant les pluies tabl 1842 à 1850
171
Sérénité moyenne du ciel par année et par mois tableau 1842 à 1862
184
Quantité et forme des nuages état du ciel suivant les saisons
193
Des brouillards odorants le matin le soir etc figure et tableau 1833
200
Quand on se trouve en un lieu parfaitement découvert lélectricité croît
211
Lélectricité négative ne se montre que pendant les pluies lair est généra
217
Influence mensuelle de létat barométrique de létat couvert ou serein
224
Electricité dynamique variations diurnes et annuelles variations brus
230
Influence des temps froids des temps chauds et des températures plus
242
Tableaux comparatifs des observations faites en Belgique 1833 à 1862
319
Catalogue des températures les plus remarquables
326
Tableau des indications extrêmes des baromètres observés en Belgique
333
Appréciation des vents de leur direction de leur force
342
Tableaux genéraux des observations par régions du ciel depuis 1832
349
Anciennes observations Association de Manheim
357
Tableaux de lhygromètre et du psychromètre depuis 1833
360
Influence de la force des vents sur lhygrométrie années 1833 à 1847
366
Observations des vents faites de 1855 jusquà ce jour
375
Pluies remarquables du 4 juin 1859 du 15 août 1850 etc
383
Influence des saisons sur les jours de grêle et de tonnerre 587
389
Observations faites avant 1832
395
Force électrique observée à Gand par M Duprez tableau 1855 à 1863 599
402
Circonstances principales des phénomènes électriques
421
Hauteur probable de latmosphère sa composition et son partage
429
Des grands phénomènes de la nature et de leur étude
431
Léquateur et les pôles de la terre diffèrent de léquateur et des pôles
441
Association pour lobservation de la croissance et du développement
450
Influence de la surface des mers et des continents des montagnes etc
461
Etat de la météorologie moderne
470
Rapport supposé des directions des vents et des ondes barométriques
476
La quantité deau tombée augmente en général en allant du Nord
480
Observation de lélectricité de lair de son origine mesure de lélectri
486
Principaux travaux indiqués
493
La météorologie doit être considérée comme une branche de la physique
506

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 269 - Essai d'une théorie générale comprenant l'ensemble des apparences visuelles qui succèdent à la contemplation des objets colorés et de celles qui accompagnent cette contemplation...
Page 464 - Une seconde bourrasque, semblable à la première, suit-elle la même route, le baromètre montera de quantités différentes aux divers points de la ligne où nous venons d'observer le minimum, mais il arrivera en même temps au maximum après lequel il décroîtra pour repasser en même temps par le minimum. Si les bourrasques ont une grande étendue, les lignes considérées plus haut auront une longueur considérable et l'on pourra croire à l'existence d'ondes atmosphériques se propageant dans...
Page 417 - Le lendemain-, on s'est aperçu que l'aiguille du galvanomètre était restée déviée de 10 degrés sous l'influence des courants électriques. C'est alors seulement que l'on put juger des ravages exercés par le passage de l'ouragan : le jardin de l'Observatoire était couvert de débris d'arbres; des carreaux avaient été brisés : un grand peuplier avait été déraciné et renversé par l'orage. Mais les dégâts étaient beaucoup plus considérables le long des boulevards, dans le parc, le...
Page 297 - ... et la direction du soleil est plus grand, de sorte que, quand cet angle est droit, la polarisation est complète; elle diminue ensuite, tant que l'angle continue à augmenter, et devient nulle encore quand les rayons réfléchis sont opposés à la direction du soleil. De sorte qu'en se regardant comme placé au centre d'une sphère, dont le soleil occupe l'un des pôles, la polarisation est à son maximum aux différents points de l'équaleur, et va, en diminuant comme les carrés des sinus,...
Page 491 - Le premier maximum arrive, en été, avant 8 heures du matin et vers 10 heures en hiver; le second maximum s'observe, après 9 heures du soir en été, et vers 6 heures en hiver. L'espace de temps qui sépare les deux maxima est donc de plus de 13 heures à l'époque du solstice d'hiver.
Page 74 - L'ATMOSPHÈRE TERRESTRE. En nous bornant aux principaux résultats , il semble difficile de ne pas conclure de ce qui précède que la Lune exerce une influence sur notre atmosphère; qu'en \ertu de cette influence, la pluie tombe plus fréquemment vers le deuxième octant qu'à toute autre époque du mois lunaire ; qu'enfin , les moindres chances de pluie arrivent entre le dernier quartier et le quatrième octant.
Page 418 - Sainte-Gudule ; ils étaient tous de forme lenticulaire, déprimés et légèrement concaves sur les deux faces, en sorte que le bord formait bourrelet; les deux faces concaves étaient lisses, tandis que le bourrelet était rugueux, inégal. Présentés à la lumière, ils avaient l'aspect de morceaux de glace parfaitement transparents; au centre seulement on apercevait quelques petites veines opaques qui semblaient rayonner du centre. Les plus grands pouvaient avoir approximativement 12 à 14 millimètres...
Page 208 - ... au moment de l'éloignement de la main. Il faut donc toucher la tige le plus bas possible, et même avec un corps fin, comme un fil métallique, pour éviter l'influence de la masse de la main sur le reste de la tige.
Page 464 - De nombreuses tentatives ont été faites pour saisir les phénomènes météorologiques sur de grandes étendues et les suivre à la surface de la Terre. Plusieurs ont donné naissance à des théories célèbres. L'une des plus remarquables et des plus connues est celle des ondes atmosphériques, due à M.
Page 253 - ... couches supérieures de l'atmosphère. Cet effet sera d'autant plus prononcé qu'en suivant la périphérie du nuage, on se rapprochera davantage de sa partie inférieure , dirigée vers la terre. Les couches d'air avoisinantes ainsi que la surface de la terre , seront donc relativement dans un état négatif beaucoup plus prononcé que si le nuage n'existait pas, et la différence sera beaucoup plus sensible que dans le haut du nuage. Il suffira de jeter les yeux sur la figure ci-jointe pour...

Bibliographic information