Ma vie

Front Cover
Stock, Feb 5, 2003 - Fiction - 264 pages
0 Reviews
Dans Ma vie, le seul livre qu'il ait jamais écrit, Marc Chagall raconte son enfance, sa jeunesse et ses années d'apprentissage jusqu'en 1922.
Né à Witebsk, la ville qui ne cessera de le hanter (le livre lui est d'ailleurs dédié), il va grandir dans le quartier juif, entre son père qui met des harengs dans la saumure et sa minuscule mère : « Je voudrais dire que c'était quelque part en elle que s'était caché mon talent, que c'est par elle que tout m'a été transmis. »
Très tôt, le talent de dessinateur du jeune Chagall devient évident. Il va aller étudier à Moscou, puis en France, revenir à Witebsk et finalement se fixer à Paris avec sa jeune femme Bella et son bébé.
Ce livre ressemble à ses tableaux. Y passent d'étranges personnages aériens, hors du temps et d'autres, bien concrets, ceux-là, qui nous émeuvent et nous font rire : le rabbin, le grand-père, la petite fiancée, les voisins, les autres peintres avec, en toile de fond, Lénine, Lounatcharski, Trotski... Car la guerre de 14 déchire l'Europe tandis qu'éclate la révolution russe.
Un ouvrage poétique et tendre, qui échappe au temps.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2003)

Né à Witebsk en 1887 dans une famille juive de 9 enfants, Chagall s'installe à Paris, à « La Ruche » en 1911 où il fréquente Modigliani, Delaunay, Cendrars ou Apollinaire. En fuite à New-York de 1941 à 1948, il s'installe définitivement en France où il ne cessera de travailler et finira sa vie en 1985, à Saint-Paul de Vence.

Bibliographic information