Ma vie précaire

Front Cover
Calmann-Lévy, Apr 4, 2012 - Fiction - 208 pages
0 Reviews

« J’avais enfin quitté la marchande de sommeil, et trouvé pour quelques jours refuge à Vincennes, non loin de la tour où le marquis de Sade passa quelques années chez un ami d’ami parti en voyage, mais décidément Paris m’était impossible : jamais je ne trouverais un bail, personne ne voudrait louer ne serait-ce qu’un studio à un écrivain sans le sou, et surtout sans fiche de paye – le sésame des temps modernes –, il me fallait repartir, au hasard Balthazar, encore une fois. »

Forcée de quitter son domicile parisien, Élise, double littéraire de l’auteur, se débarrasse de tout ses biens, y compris de ses livres. Affranchie du matériel, elle vit au jour le jour, s’en remettant à ses désirs, à sa curiosité d’esprit, et à la bonté d’étrangers. Chaque décision devient une épreuve, où l’heureux dénouement le dispute au tragique.
D’une bicoque à Saint-Nazaire à une plage guyanaise, d’une marchande de sommeil à un flic-écrivain, d’amitiés solides en relations virtuelles, d’étreintes tarifées aux blessures amoureuses, de nuits à la belle étoile à l’enfermement dans un cloître : Élise va et vient, bousculée par le hasard, débordée par ses choix, chahutée par ses rencontres.
Ce livre, écrit sur le fil, comme un numéro d’équilibriste – un fil tendu par l’urgence, la nécessité, et un goût certain du risque –, rend compte magnifiquement de la fragilité de l’existence.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2012)

Élise Fontenaille a écrit une vingtaine de romans, qui explorent des univers différents : histoire, jeunesse, faits divers, science-fiction. Elle a publié Le Palais de mémoire, Ma vie précaire et Blue Book aux éditions Calmann-Lévy.

Bibliographic information