Mademoiselle Chance

Front Cover
LE CHERCHE MIDI, Feb 21, 2013 - Fiction - 434 pages
0 Reviews

Une guerre sociale.


De son corps, l'Inconnu a fait une arme. De son mental en acier, une centrale nucléaire de sang-froid. [...] Il sait où et comment frapper. [...] Un jour, lui aussi aura son nom dans les bibliothèques. Couché à l'intérieur d'un livre, comme certains ont leur corps dans ce qu'il appelle le Panthéon des cons. Dans quelques heures, l'Inconnu sera mort. Ou éternel.

É. C.


L'Inconnu n'est pas un tueur en série comme les autres, il s'attaque au monde des ultra-riches. L'extrême violence de ses crimes défraie la chronique. Son parcours meurtrier répond à une logique aussi mystérieuse qu'implacable. Derrière sa fureur, il y a un plan qu'il déroule avec patience et précision. Année après année. Victime après victime. Jusqu'à la dernière cible.
Pour les forces de l'ordre, l'Inconnu est l'ennemi public numéro 1.
Pour le peuple, il incarne un espoir.
Sur sa piste, il y a tout ce que le pays compte de flics, de barbouzes et d'agents secrets. Surtout, il y a une petite fille et son père. Elle s'appelle Mademoiselle Chance, elle a 9 ans et elle ne devrait pas vivre. Elle est une énigme dont seul l'Inconnu détient la clef.
Mélancolique et enragée, Mademoiselle Chance est l'histoire d'un chagrin d'enfance, de ceux qui ne guérissent pas et autorisent toutes les vengeances.



Avec ce nouveau thriller, Éric Cherrière poursuit son exploration d'une société prisonnière de la violence. Des bas-fonds aux plus hautes sphères, une chasse à l'homme sur fond de revanche sociale.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2013)

Eric Cherrière est réalisateur de documentaires et scénariste. Il prépare actuellement son premier long métrage, Cruel, plongée en apnée dans l'esprit d'un tueur en série toulousain inspiré par l'affaire Allègre. Tournage prévu en 2013. Il a déjà publié au cherche midi, Je ne vous aime pas (2010, prix du polar de la prison de la Santé).



Résidence : Toulouse

Bibliographic information