Mademoiselle de La Seiglière: comédie en quatre actes en prose

Front Cover
M. Lévy, 1858 - 123 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 166 - France, c'est le moins qu'on ne vienne pas soi-même le raconter aux gens. Si ce garnement avait pour deux sous de cœur, il rougirait de se sentir en vie, et il irait se jeter tête baissée dans la rivière. LA BARONNE, riant. Que voulez-vous?... ça ne sait pas vivre. LE MARQUIS. Qu'il vive donc, mais qu'il se cache ! — « Cache ta vie,
Page 87 - Oui, d'abord tout alla bien. On voyait peu de monde, on vivait en famille. Le vieux Stamply était de toutes les réunions, choyé, gâté comme un enfant. On s'extasiait à tout ce qu'il disait, c'était l'esprit gaulois dans sa fleur... un cœur biblique, une âme patriarcale... Le jeune homme.
Page 112 - Comment , ventre-de-loup , je suis chez moi , heureux, paisible, et parce qu'un vaurien qu'on croyait mort se permet de Vivre, je devrai lui compter la fortune de mes ancêtres ? C'est le Code qui le veut ainsi! mais ce sont donc des cannibales qui l'ont rédigé, votre Code, qui se dit civil, je crois, l'impertinent!.., LA BARONNE.
Page 124 - Si son fils revenait!... Supposons qu'il revienne en effet... Supposons que. laissé pour mort sur un champ de bataille, il se soit vu traîné de steppe en steppe jusqu'au fond de la Sibérie. Après cinq ans d'une horrible captivité, il va revoir son vieux père qui ne l'attend plus... Il part, il traverse gaîment les plaines désolées. Il arrive, son père est mort, son héritage est envahi, il n'a plus ni toit ni foyer. Il s'informe, et bientôt il apprend qu'on a profité de son éloignement...
Page 272 - Bernard, ça n'a pas encore vingt-huit ans ; eh bien ! ça vous a déjà un bout de ruban à la boutonnière ; ça s'est promené en vainqueur dans les capitales de l'Europe; ça s'est fait tuer à la bataille de... enfin, n'importe!... Je l'avoue, je suis obligé de l'avouer, je mourrais plus tranquille , si je te laissais appuyée sur le bras de ce jeune guerrier.
Page 139 - ... refuse par orgueil d'en recevoir le prix. — Monsieur Bernard , nous n'avons rien à vous donner , nous ne pouvons que vous rendre d'une main ce que nous avons reçu de l'autre. Vous accepterez pour ne pas nous humilier.
Page 108 - LA BARONNE. Eh bien ! on l'a vu aujourd'hui, il n'ya qu'un instant, à Poitiers ; on l'a vu en chair et en os, on l'a vu, ce qui s'appelle vu, et on lui a parlé, et c'est lui, c'est Bernard, Bernard Stamply, le fils de votre ancien fermier. ... Il existe, il vit, le drôle n'est pas mort. LE MARQUIS. Eh bien! qu'est-ce que ça me fait? LA BARONNE. Comment, ce que cela vous fait...
Page 107 - M'" de Vaubert, qui s'avançait dans la direction du château. Il se leva, tendit le jarret, s'examina des pieds à la tête, secoua du bout des doigts les grains de tabac éparpillés sur son jabot de point d'Angleterre ; puis, s'étant penché sur le balcon, il regarda venir l'aimable visiteuse. Un esprit tant soit peu observateur aurait reconnu dans la sortie...
Page 174 - Oh ! oui, mon père, je les ai lues, et vous-même, en les lisant, ces lettres d'un soldat, toutes écrites dans l'ivresse du triomphe, le lendemain d'un jour de combat, vous eussiez envié un pareil fils. Tenez . . . celle où il envoyait à son père le premier bout de ruban rouge qui...
Page 221 - Comprenez-vous maintenant l'opportunité d'une mésalliance? En adoptant un enfant de l'empire, vous ralliez à vous l'opinion , vous vous créez des alliances dans un parti qui vous repousse , et vous achevez de vieillir, près de votre fille , heureux, tranquille, honoré , à l'abri des révolutions. LE MARQUIS, à part.

Bibliographic information