Magasin encyclopédique: ou Journal des sciences, des lettres et des arts, Volume 3

Front Cover
1808
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 190 - Treuttel et ffiirtz , libraires , rue de Lille, n.° 17, et à Strasbourg même maison de commerce.
Page 354 - ... recherchent ta compagnie. Pour moi, aucun impie n'est reçu dans ma demeure ; le pécheur n'a point de part à ma société, il n'ose pas même lever les yeux sur moi ; celui-là est digne de me servir qui marche dans les voies de l'innocence ; je ne me trouve que dans la main des hommes vertueux ; je reçois les hommages des premiers d'entre les humains ; les monarques n'ont point de secrets pour moi. c'est par mon ministère que leurs desseins s'accomplissent, et lorsque je suis avec le roi...
Page 449 - Roi, le 17 mars 1808; suivie de la collection des actes de l'assemblée des Israélites de France et du royaume d'Italie, convoquée à Paris en 1806 ; et de celle des procès-verbaux et décisions du grand Sanhédrin, convoqué en 1807; Tome III.
Page 354 - fais ta demeure que dans les déserts , dont toute « la conduite n'est que crimes , que meurtres et « brigandages : tu n'as pour repaire que les montagnes « escarpées , les rochers qu'habitent les chamois , « le lit que se sont creusés les torrens, ou l'obscu« rite des sombres et antiques forêts.
Page 354 - ... de leurs pères, de les arracher du » sein de leurs mères. Si tu te prévaux contre » moi de ta force, apprends que ce n'est pas dans » ma force que consiste ma puissance, mais dans «l'esprit qui m'anime. De quel front oses-tu te » comparer avec moi ? Je suis un homme d'une » vie pure et sans tache , qui habite les tentes ; » toi, tu es un vagabond qui ne fais ta demeure » que dans les déserts , dont toute la conduite » n'est que crimes , que meurtres et brigan...
Page 477 - Galerie historique des Hommes les plus célèbres de tous les siècles et de toutes les nations...
Page 355 - ... qui veulent secouer le joug Les villes fortifiées, les remparts et les citadelles ne sont conquises que par moi ; c'est à moi que le roi doit la conservation de sa puissance; sans la crainte que j'inspire, sa grandeur ne saurait se maintenir un instant. Je le préserve de ses oppresseurs, j'envoie ma terreur devant lui, j'écrase ceux qui l'attaquent, toutes les cohortes de ses ennemis et tous les peuples chez lesquels il porte la guerre: à la vue du glaive dont sa main est armée, qui d'entre...
Page 352 - Ceux qui manient le glaive ne sont que nos esclaves; le fer de notre lance pénètre leur cœur, et s'y enfonce sans résistance. Que dites-vous là, répondirent les chefs des armées? ne sommesnous pas les lions des combats, les braves au cœur intrépide? Nous faisons jaillir la flamme du sein des glaives qui...
Page 401 - Une médaille d'or de 3oo fr. à l'auteur du meilleur mémoire sur la question suivante : » Quels sont les » moyens les plus faciles , les plus sûrs et les moins...
Page 350 - C'est, me répondit celui qui frappait, un voyageur égaré de son chemin et qui, privé de toute ressource, est en proie aux plus cuisantes douleurs. Au son des paroles qui échappaient de sa langue aussi effilée que la lame d'un rasoir, j'appelai mon serviteur et lui donnai l'ordre d'ouvrir au voyageur.

Bibliographic information