Manès Sperber

Front Cover
Editions Albin Michel, 2004 - Biography & Autobiography - 331 pages
Né en 1905 en Galicie orientale, mort en 1984 à Paris, Manès Sperber a traversé son siècle avec courage et passion. Fuyant vers Vienne les désastres de la guerre mondiale, l'adolescent y devient bientôt l'assistant et le disciple favori du rival de Freud, le fondateur et maître de la psychologie individuelle Alfred Adler. Militant communiste, il est arrêté en 1933 à Berlin, s'exile et parcourt l'Europe, messager d'un mouvement avec lequel il prendra très rapidement ses distances. Il deviendra après la guerre, à Paris, l'une des grandes voix de la cause démocratique, et un éditeur renommé. À travers le portrait de cet intellectuel hors du commun, qui fut l'ami et l'interlocuteur entre autres de Malraux, Aron, Hermann Hesse et Eugène Ionesco, Olivier Mannoni retrace l'aventure d'un homme lucide et déchiré, vivant chaque instant avec la rage du militant et le scepticisme du penseur. Un destin exemplaire où se lit l'espoir tragique qui anima et ensanglanta le XXe siècle.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Préface Un contemporain très attentif
7
Introduction
21
Le buisson ardent
241
Copyright

7 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information