Manuel des Théophilantropes, ou, adorateurs de Dieu, et amis des hommes ...

Couverture
Bureau, de l'Abeille politique, 1797 - 60 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 99 - R. En ce que les parents qui élèvent leurs enfants dans ces habitudes, se procurent pendant le cours de leur vie des jouissances et des secours qui se font sentir à chaque instant, et qu'ils assurent à leur vieillesse des appuis et des consolations contre les besoins et les calamités de tout genre qui assiègent cet âge.
Page 30 - ... pour toujours à cet ordre universel. Je ne te demande pas le pouvoir de bien faire : tu me l'as donné ce pouvoir, et, avec lui, la conscience pour aimer le bien, la raison pour le connaître, la liberté pour le choisir. Je n'aurais donc point d'excuse si je faisais le mal.
Page 29 - Père de la nature, je bénis tes bienfaits , je te remercie de tes dons. » J'admire le bel ordre de choses que tu as établi par ta sagesse, et que tu maintiens par ta providence , et je me soumets pour toujours à cet ordre universel. » Je ne te demande pas le pouvoir de bien faire : tu me l'as donné ce pouvoir , et , avec lui , la conscience pour aimer le bien , la raison pour le connaître, la liberté pour le choisir.
Page 33 - Quelques inscriptions murales, un autel simple, sur lequel ils déposent, en signe de reconnaissance pour les bienfaits du Créateur, quelques fleurs ou quelques fruits, suivant les saisons; une tribune pour les lectures ou discours, voilà tout l'ornement de leurs temples. La première inscription placée...
Page 110 - Qu'est-ce que Dieu ? Je ne sais ce qu'il est, mais je vois son ouvrage ; Tout à mes yeux surpris annonce sa grandeur, Mon esprit trop borné n'en peut tracer l'image, II échappe à mes sens, mais il parle à mon cœur.
Page 39 - Vous promettez , devant Dieu et devant les hommes , de tenir lieu à cet enfant, autant qu'il sera en vous, de ses père et mère , si ceux-ci étaient dans l'impossibilité de lui donner leurs soins?
Page 38 - Le père , ou , en son absence , un de jeï plus proches parens , déclare les noms qui lui ont été donnés dans l'acte civil de sa naissance, et le tient élevé vers le ciel. Le chef de famille qui a présidé la fête , lui adresse les paroles suivantes : « Vous prometrez devant Pieu et devant les hommes d'élever N.
Page 44 - ... qu'ils ont l'espérance de revivre dans leur postérité , à s'occuper du bonheur des générations futures. Il les invite à remplir ce devoir sacré , soit en plantant quelques arbres , soit en greffant sur de jeunes sauvageons dans les bois , des branches à fruits , qui puissent un jour...
Page 19 - Le bien est tout ce qui tend à conserver l'homme ou à le perfectionner. Le mal est tout ce qui tend à le détruire ou à le détériorer.
Page 78 - ... conscience, qu'il existe un Dieu, qu'on ne peut concevoir un Dieu sans l'idée de toutes les perfections ; que par conséquent ce Dieu est bon, qu'il est juste, qu'ainsi la vertu sera récompensée, et le vice puni (1).

Informations bibliographiques