Marguerite de Provence: Une reine au temps des cathédrales

Front Cover
Fayard, Apr 1, 2014 - Literary Collections - 302 pages
Quoique méconnue; en dépit de l'évocation qu'en fit Dante, Marguerite de Provence (1221-1295) est l'une des reines de France au Moyen Âge sur laquelle existent le plus de renseignements. Fille du comte de Provence Raymond Bérenger V, soeur de trois reines, elle devint elle-même la femme du plus puissant roi d'Occident, Louis IX (c'est-à-dire Saint Louis). Elle eut le destin singulier de vivre aux côtés d'un homme exceptionnel dont le dessein était d'accéder à la sainteté. L'harmonie et la tendresse qui régnaient dans la famille royale sont significatives en ce qu'elles font figure d'exception dans les usages de l'époque. Elle joua en outre un rôle non négligeable dans la première croisade que mena son époux, et excerça un temps une forme de régence. À travers le portrait exemplaire de cette reine de France, la biographie de Gérard Sivéry nous restitue un témoignage précieux sur la place de la femme dans cet apogée du Moyen Âge que fut le mi' siècle.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2014)

Né en 1925, Gérard Sivéry a été professeur dans différents lycées de 1949 à 1967. Après un doctorat de 3e cycle (sa thèse portait sur Les Comtes de Hainaut et le commerce du vin au XIVe et au début du XVe siècle, prix de thèse de l'Université de Lille en 1961), Gérard Sivéry obtient brillamment, en 1972, un doctorat ès lettres (présenté à l'Université de Lille avec mention très honorable. Son sujet : Structures agraires et vie rurale dans le Hainaut à la fin du Moyen Âge). Déjà assistant à l'Université de Lille depuis 1967, il y réalise la plus grande partie de sa carrière universitaire. Depuis 1993, Gérard Sivéry est professeur émérite des Universités. Gérard Sivéry est ancien membre du Comité consultatif des Universités puis du Comité national des Universités (1975-1984). Il est commandeur des Palmes académiques. Aux éditions Fayard, il a écrit Blanche de Castille (Fayard, 1990), Louis VIII (1995), Marguerite de Provence. Une reine au temps des cathédrales (Fayard, 1987), et Philippe III le Hardi (Fayard, 2003).

Bibliographic information