Marie de Médicis

Front Cover
Pygmalion/G. Watelet, 1998 - France - 320 pages
L'Histoire de France n'a pas été uniquement écrite par les rois et les hommes. Les femmes, et avant tout les reines, même si beaucoup d'entre elles n'ont jamais exercé le pouvoir, ont régné sur le coeur et l'esprit de leur peuple. C'est leur histoire, non la "petite Histoire" mais davantage une HISTOIRE DE France AU FEMININ, qui est contée ici avec pittoresque et véracité : une histoire bruissante de passions, d'intrigues, d'anecdotes intimes. Pendant plus de quinze siècles, les épouses des rois ont tenu un rôle prépondérant en se montrant souvent plus lucides, plus préoccupées du bonheur de leurs sujets et plus attentives au rayonnement de la monarchie. Certes, les rois ont fait la France, mais les reines, sans avoir choisi leur destin, souvent cruel, l'ont peut-être aimée encore davantage. Epouse de Henri IV, Marie de Médicis ne bénéficie guère d'une réputation flatteuse. On la dit indolente, lourde tant au physique qu'au moral, entichée de ses favoris italiens. Inaugurant cette collection en s'appuyant sur des écrits et des correspondances irréfutables, Philippe Delorme présente une tout autre image, vivante et savoureuse, de la première reine de la dynastie des Bourbons. Princesse de la Renaissance, femme d'un roi plus que volage, soucieuse néanmoins de sa dignité de femme, inébranlablement fidèle à ses amitiés, elle saura, au cours d'une régence difficile ponctuée de péripéties dramatiques, préserver la paix civile pour transmettre à son fils Louis XIII, à l'aube du Grand Siècle, une couronne intacte.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Présentation
7
H LA FIANCÉE DE LEUROPE
21
XVH LES SPLENDEURS DU LUXEMBOURG
234
Copyright

3 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information