Memoires de la vie de Jacques-Auguste de Thou [by P. Dupuy? Tr. by J.G. Le Petit and F. Costard].

Front Cover
chez François L'Honoré, 1713 - 356 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 267 - ... dépens de son honneur et de sa vie il avoit mieux aimé vivre avec les ligueurs, et occuper parmi eux une première charge qui ne lui appartenoit pas, que de suivre le parti de son roi, et de se contenter de la place qu'il pouvoit occuper en sûreté parmi ses confrères.
Page 78 - ... qu'elles étoient ouvertes; elles sont d'un goût si agréable et si relevé, qu'on croit respirer la violette en les mangeant ; d'ailleurs elles sont si saines, qu'un de leurs valets en avala plus d'un cent sans s'en trouver incommodé. Là, dans la liberté du repas, on s'entretint, tantôt de la beauté du lieu , tantôt de ce qu'on jugeoit le plus propre au bien de l'Etat, tantôt de ce fameux capitaine dont on vient de parler, tantôt de ces grands hommes dont Cicéron se souvient en quelque...
Page 336 - ... tous les ordres de l'Etat, et publiée dans tous les parlemens comme une loi constante et sacrée, qui passe encore aujourd'hui pour inviolable dans la doctrine de nos plus solides théologiens; qu'il n'y avoit en France que ce seul exemple de la publication d'un concile, et qu'on s'en souviendroit toutes les fois qu'on parleroit de recevoir celui de Trente; que tous les parlemens, et principalement celui de Paris, dont la prééminence et l'autorité servent de règle aux autres, demanderoient,...
Page 79 - ... ceux qui eurent le courage de le suivre; qu'il monta jusqu'à un endroit où il trouva des retraites de chèvres et de boucs sauvages, qu'il vit courir par troupes sur ces roches "escarpées; qu'ayant été plus loin, il remarqua quantité d'aires d'aigles et d'autres oiseaux de proie ; que jusque là ils avoient rencontré des traces taillées dans le roc par ceux qui y avoient auparavant monté; mais qu'alors on ne voyoit plus de chemin , et que pour gagner le sommet il en restoit encore autant...
Page 49 - Célestins , que Guillaume de Croui de Chièvres , ce sage gouverneur de Charles v, avoit fait bâtir pour lui servir de sépulture et à ceux de sa maison. De Louvain ils revinrent par Bruxelles, qu'ils trouvèrent dans une grande émotion. La veille, les Etats, comme de concert, avoient fait arrêter ceux du conseil royal soupçonnés de favoriser le parti d'Espagne. Leur chef étoit Guillaume de Horne de Hèse.
Page 199 - ... n'eût plus osé accepter une dignité dont, par une modération si glorieuse, ils se jugeoient incapables. Enfin de Thou l'emporta par ses prières et par le pouvoir qu'il avoit sur l'esprit de son ami, qui fut fait président à la place de La Guesle.
Page 272 - Rouen, où l'air, corrompu par la longueur du siége, avoit causé la peste. En effet, au bout de trois jours on aperçut autour de ses reins ces espèces de charbons qui sont les marques certaines de cette maladie , et l'on désespéra absolument de sa guérison. On ne négligea rien contre un mal si dangereux, jusqu'au quatorzième jour, que...
Page 125 - ... écrit jusqu'alors. De Thou, qui appréhendoit de se tromper sur les noms des remèdes et des simples qu'il avoit trouvés dans plusieurs auteurs barbares et souvent très-ignorans sur ces matières, étoit bien aise de se servir de l'expérience d'un si habile homme pour éviter les équivoques. Il fit depuis imprimer l'ouvrage entier, qu'il dédia au garde des sceaux. Dans les vers qu'il lui adresse, il lui fait le plan du genre de vie qu'il se propose de suivre, ce qui donna lieu à Cheverny...
Page 154 - Andrédes-Arcs, où sont les tombeaux des de Thou. Quittons ces tristes objets pour parler de l'heureux mariage où de Thou s'engagea cette même année. Il épousa Marie de...
Page 282 - Vous êtes au théâtre , et le peuple au parterre : On vous voit d'autant plus que vous êtes plus haut ; . On aperçoit de vous jusqu'au moindre défaut; On veut vous pénétrer, et même le vulgaire Pèse vos actions au poids du sanctuaire. Si donc de la vertu vous suivez les sentiers , Aux yeux de vos sujets montrez-vous tout entiers; Leur louange sincère et votre conscience Feront votre bonheur plus que...

Bibliographic information