Memoires de messire Philippe de Comines, augmentez de plusieurs traittez, contracts, testaments, actes, & observations par D. Godefroy. Dernière éd., augmentée de l'Histoire de Louis xi connue sons le nom de Chronique scandaleuse [by J. de Troyes]. 3 tom. [in 4].

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 327 - Lyon, et aux autres bonnes villes du royaume, et généralement par toute la France, l'on en trouve de ce règne plus de cinquante. Et si en ha par les petites villes plus grand nombre qu'il n'en souloit avoir par les grosses et principales cités.
Page 117 - Autheurs qui en ont efcrit , quec<"^"par une laborieufe recherche & infpeétion de plus de quinze mille vieux livres en vingtcinq ou trente des meilleures & plus fameufes Bibliothèques de cette ville de Paris. Il faut doncques remarquer qu'il eft arrivé de l'Impreffion comme de ces deux autres merveilles defcouvertes depuis peu, fçavoir la BoufTole & le Canon.
Page 327 - Prince , qui les otët outrager , ny permettre qu'ils le fuflènt en fa terre & Seigneurie ; l'on voit aufly quafi par tout le Royaume faire jeux & ebatemens à grands frais qui font chofes qui jamais ne fe firent ny fe peuvent faire en pays pauvre ; & fi fuis informé par ceux qui ont la principale charge des finances du Royaume , gens de bien & d'authorité , que les tailles fe recouvrent à prefent beaucoup plus aifement & à moins de contrainte &de frais , L. ADDITION A L'HISTOIRE frais , fans...
Page 264 - J'ay ouy dire à aucuns anciens de Naples la première fois que j'y fus, que les Dames y eftoient & qu'il les faifoit tous & toutes beau voir. Puis après fouper prit le ferment f...
Page 217 - ... honneur et la foi que vous avez par droict » perdue , lesquelles choses dureront par éter» nelle mémoire envers tous princes qui » sont nez et à naistre ; et de moy, je ne fus » point la guide de mener ledit seigneur Roy » audit pays de Liège ; mais je fus...
Page 230 - Païs , pour y vivre & mourir, fans efpargner ma vie ny mes biens , où il vous plaira m'employer , pour vous mon tres-honoré Seigneur, j'ay fouvenance des biens & honneurs que j'ay receu en voftre Maifon, tant que j'y ay demeuré , qui me donne 'efperance que ne me voudriez mettre en oubly...
Page 278 - Maiftrefle, ma grande amie, en qui j'ay eu tousjours mon reconfort ; je te prie de fupplier Dieu pour...
Page 268 - Chevalerie & une accollade bien employé ; &c'eft pourquoydifoitMonfieur de Sanfac , qu'il étoit bien meilleur cent fois & plus honorable de fe faire créer Chevalier après la bataille ayant très-bien combattu & fait bien le devoir de Chevalier , ainfi que le Roy François...
Page 284 - ... & prenez trois ou quatre de fes gens qui mènent ce train de le faire aller en Bretagne , & parles à ceux qui font de noftre bande , afin de les faire venir devers moy , & leur promettez beaucoup de biens , & aufiï que je traitteray bien Mr.
Page 183 - Philippes de Bourgongne , par le Seigneur de Charlus, auquel ce Prince dit tout haut, parlant au Duc Jean de Bourbon, que Chabanes eftoit l'un des honneftes Gentilshommes du Royaume , & qu'il auroit bien voulu qu'il fe fuft retiré à fon fervice , l'affeurant qu'il luy auroit fait plus de bien, que ne luy en fit jamais Charles VII.

Bibliographic information