Memoires pour l'histoire des sciences et des beaux arts ..., Volume 3

Front Cover
S.A.S, 1721
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 1356 - Homme ne fefbit pas fixe & ramafle davantage. En travaillant plus folidement pour ' le Public , il eût confacre un monument plus durable à fa gloire , qu'il femble avoir oublié , en n'oppofant à l'injure des tems que des feu il.
Page 33 - ... gue, et trois coups de hache. Si furent les armes « faites devant les seigneurs et dames du pays, qui « lors* estoient à Bordeaux : et y envoya le comte de « Foix, les chevaliers de son hostel, pour servir et « conseiller le seigneur de Rochefoucaut, qui fils es...
Page 129 - A!icemade les réduit à trois fortes d'états. Les premiers étoient les gens d'Eglife ; il n'étoit pas permis de les...
Page 37 - George qui fleurit encore aujourd'hui dnns la Franche Comté. On dit que Philippe de Molan Seigneur de Rougemont en fut l'Inftituteur. Il revint du Levant vers l'an 1390. & il en apporta quelques reliques de Saint George. Il fit depuis bâtir une Chapelle à l'honneur de ce Saint Martyr proche de l'Eglife de Rougemont. Il invita plusieurs Gentilfriomrnes à affifter aux Offices qu'il fonda pour 1554 Mtmtlres four fffiflolre le fcrvice de la Chapelle.
Page 220 - Cet efpace partagé en trois étages étoit beaucoup plus que fuffifant pour loger toutes les efpeccs d'animaux terreftres , qu'on a trouvées , après une exacte recherche , ne monter qu'à cent tout au plus pour lesquadrupedes & à deux cens pour les volatiles , pourvu que fous le nom d'efpeces on ne comprenne pas la diverfité que peuvent mettre les Climats entre des animaux originairement de même efpece.
Page 125 - ... & que fans doute on les jugea contraires à la' Loi divine qui nous deffend de tenter le Seigneur notre Dieu. M. Van-Alkemade remonte enfuite à l'origine de la coutume fuperftieufe des combats finguliers en Hollande. Il la fait venir de l'antiquité la plus reculée. Car, on voit, dit-il...
Page 142 - La droiture de l'efprit& la noblcflè du cœur, le dédommageoient de la mauvaife con ftitution du corps. On le compare pour fa magnificence à Alexandre le Grand. Il embellit de très- beaux édifices , toutes les villes de fa domination ; il diftingua fur tout les perfonnes de qualité , & fe plaifoit à s'attirer leurs fervices & à recompenfer leurs vertus par de nouvelles grâces.
Page 43 - Cordelière à nœuds déliez & rompus avec ces mots : j'ai ie corps àelié; voulant fignifier qu'elle étoit affranchie du joug du mariage. A fon exemple, la Reine Anne adopta le Cordon & les mêmes paroles, pour être la marque de fa nouvelle Chevalerie. • Notre Auteur traite encore ici de l'Ordre des Dames de la Croix , établi à Vienne en \66t.
Page 1462 - Ton aîné que l'on père avoit des verres & des revenus : ce fut donc à lui d'hériter de la vertu de fa famille qui n'en manquoit pas , fur tout de celle que le monde canonife ; ne pouvant le confacrer au monde, on le confacra à Dieu ; l'éducation qu-'on lui donna fut conforme à ces vues; il pouffa fes études avec fuccès jufqu'à la Théologie: mais c'étoit là que les deffcins de la providence fuperieurs à toute la fagcfTc humaine , refervoient à ce jeune homme les premières femen1711....
Page 1250 - Païs de fon obéïïTance, à la fomme de trois cens livres par chacun an, ce outre les offrandes, les honoraires , & droits cafuels que l'on paye , tant pour les fondations que pour d'autres...

Bibliographic information