Mercure de France

Couverture
1773
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 104 - ... rive. Achille, en frémissant, voit sa rage captive; Et redoublant sa haine à l'aspect du héros Terrible et tout armé , se plonge dans les flots. De cette audace altière Hector même s'étonne : Achille disparaît; l'onde écume et bouillonne, bientôt il se remontre , et paroît à nos yeux Tel qu'on peint les Titans armés contre les dieux.
Page 91 - Cydipe eft encore plus grande. Agathée rentre avec fon oncle & Zénothémis ; celui - ci paroiflbic accablé; la jeune perfonne avoir les yeux chargés de larmes 5 elle affedte de reprendre un air ferein.
Page 75 - Grecs & Latins, tant facrés que profanes , contenant la géographie, l'hiftoire , la fable & les antiquités. Dédié à Mgr le Duc de Choifeul , par M.
Page 81 - Il fe fouvient àuffi de fes tournures. Voyons s'il a meilleure grâce à les imiter. A ces mots l'animal pervers, C'eft le Serpent que je veux dire, Et non l'homme , &c. M. l'abbé Aubert a voulu s'approprier ce traie de la Fontaine, & voici comment.
Page 105 - Jamais Mars dans les cœurs ne mit plus de furie. Mes yeux ont vu combattre , et l'Europe' et l'Asie. Neptune arme pour Troie, et Junon pour Argos, Tout ce que la nature a produit de héros. La fuite à la terreur ne permet plus d'asile ; Tout Troyen est Hector, et tout Grec est Ac!:ille.
Page 85 - Jeune homme, je n'ai befoin que de » mourir ; c'eft un cercueil qu'il me faut} »> c'eft Punkjue préfent qu'il me foit per» misd'accepterde votre amitié généreufej » je vous le redis : tout autre me bleiïeN roit...
Page 105 - Un tnit part de nos rangs : son atteinte émoussée Par le casque d'Achille est au loin repoussée ; Les airs sont aussitôt couverts de mille dards ; Les Grecs sur les Troyens fondent de tontes ports.
Page 12 - Teque tuosque juvat ; patet isti janua leto, Jamque aderit multo Priami de sanguine Pyrrhus, Natum ante ora patris, patrem qui obtruncat ad aras. Hoc erat, aima parens, quod me per tela, per ignés...
Page 92 - ... amant, qui fe levé, porte la coupe au Ciel, & profère, d'une voix entrecoupée, ces paroles qu...
Page 89 - Encore, s'il >* avoit un gendre dont il pût , fans rou»> gir, accepter les fecours géaéreux , qui » le fecourût à fes derniers momens , qui » fermât fes yeux éteints dans les larmes, » qui le flattât de l'efpoir que fon nom » fe perpétueroic ! Mais Ménécrate ne » voit fous fes pas qu'un vafte tombeau »> qui l'engloutit , lui & fes efpétances.

Informations bibliographiques