Morale de la Bible, Band 2

Cover
J.-A. Lebel, 1817
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Beliebte Passagen

Seite 299 - Notre Père, qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié; » Que votre règne arrive , que votre volonté soit faite en la terre comme au ciel.
Seite 162 - Et erit tamquam lignum, quod plantatum est secus decursus aquarum, quod fructum suum dabit in tempore suo: Et folium ejus non defluet: et omnia quaecumque faciet.
Seite 20 - Diligite inimicos vestros, benefacite eis qui oderunt vos, et orate pro persequentibus et calumniantibus vos, ut sitis filii Patris vestri, qui in coelis est, qui solem suum oriri facit super bonos et malos, et pluit super justos et injustos.
Seite 337 - II est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu...
Seite 285 - Ainsi, que votre lumière luise devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et qu'ils glorifient votre Père , qui est dans les cieux.
Seite 151 - ... les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, les bénis de mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde.
Seite 26 - Dei secundum interiorem hominem : video autem aliam legem in membris meis repugnantem legi mentis meae et captivantem me in lege peccati, quae est in membris meis.
Seite 393 - Un temps pour naître et un temps pour mourir; Un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté...
Seite 330 - Nam qui volunt divites fieri, incidunt in tentationem et in laqueum diaboli et desideria multa et inutilia et nociva, quae mergunt homines in interitum et perditionem. Radix enim omnium malorum est cupiditas, quam quidam appetentes erraverunt a fide, et inseruerunt se doloribus multis.
Seite 27 - Paul, une toi dans mon corps qui combat contre la loi de mon esprit , et qui me rend esclave de la loi du péché qui est dans mes membres. Malheureux que je suis, qui me délivrera de ce corps de mort?

Bibliografische Informationen