Musée de sculpture antique et moderne: ou, Description historique et graphique du Louvre et de toutes ses parties, des statues, bustes, bas-reliefs et inscriptions du Musée royal des antiques et des Tuileries et de plus de 2500 statues antiques ... tir, Volume 2, Part 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 642 - ... l'idée d'un camp que celle de l'habitation du roi Lycomède. Cette quantité de héros et de chevaux était inutile chez les filles de ce prince; le sculpteur eût pu en sacrifier, sans inconvénient, quelques-uns et donner leurs places à un plus grand nombre de ces jeunes beautés, tandis que dans la scène entre Achille et Agamemnon, au sujet de Briséis, trois femmes suffisaient. N'estil pas à présumer aussi que l'arrivée d'un marchand avec de riches présens aurait dû réunir toutes...
Page 192 - Les poses des figures sont ordinairement droites » et simples; les tailles très-sveltes, et, malgré une certaine rectitude de » lignes dans leur contour, elles ont beaucoup de grâce et de naïveté.
Page 642 - D'un autre côté, ne trouve-t-on pas à Agamemnon et à Ménélas un calme plein de dignité qui leur convient et qu'ils opposent à l'impétuosité du bouillant fils de Thétis? Je penserais aussi, dans le cas où cette scène serait celle que suppose M. Raoul-Rochette , que le roi Lycomède devrait...
Page 643 - Il n'est pas inutile de faire observer en passant que les deux héros qui , dans les deux extré* mités de notre bas-relief, tiennent des chevaux par la bride, ont beaucoup de rapport, par leur attitude, avec les belles statues colossales de Monte-Cavallo.
Page 641 - Rochelle, rejetant l'explication de Visconti et adoptant celle de Heyne et de Millin , reconnaît, dans notre bas-relief, Achille à Scyros , au moment où, par la ruse d'Ulysse , il est découvert sous le déguisement qui le cachait parmi les filles du roi Lycomède. Au premier coup...
Page 192 - Enfin on ne saurait trop recommander aux artistes et surtout aux peintres de consulter les tableaux antiques: ils y trouveront une foule de costumes et d'accessoires que n'offrent ni les statues, ni même les bas-reliefs , et qui sont plus propres à la peinture que ne peuvent l'être ceux conservés par la sculpture , dont le génie , la matière...
Page 643 - Musée royal, n° 206, où Priam, aux genoux d'Achille, lui redemande le corps de son Hector, faisait partie du même sarcophage que celui dont il est ici .question. Ne se pourrait-il pas que, dans ces deux grandes compositions, l'on eût eu l'intention de représenter les contrastes du caractère d'Achille, ou du héros que les Anciens regardaient comme le type ou le modèle de la valeur? Ici il s'enflamme contre le roi des rois pour une belle captive dont il a fait sa maîtresse. Là, touché jusqu'aux...
Page 641 - ... la figure qui est derrière et à la gauche d'Achille, et dont on ne voit que la tête et une partie des doigts de la main droite , n'est pas Minerve , comme je l'ai dit, mais simplement une femme, et je l'avais confondue avec une figure casquée qui est un peu plus loin à gauche et qui est un guerrier. M.
Page 192 - On ne saurait trop* recommander aux artistes, et surtout aux peintres, de consulter les peintures antiques ; ils y trouveront une foule de costumes et d'accessoires que n'offrent ni les statues ni même les bas-reliefs...
Page 756 - Maffei et dom Martin, qui n'ont pas élevé le moindre doute sur son authenticité. Depuis quelques années il en a excité. Visconti semble même les partager, et l'on croit assez généralement que ce grand bas-relief, dont cependant la composition est belle et bien entendue, et où le caractère antique est en général assez juste, est une composition d'un artiste du xvi° siècle.

Bibliographic information