Notice des peintures, sculptures, et dessins de l'école moderne: exposés dans les galeries du Musée National du Luxembourg

Front Cover
Charles de Mourgues Fr. impr., 1872 - Drawings, Paris - 82 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 30 - Et moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle.
Page 22 - L'ode, avec plus d'éclat et non moins d'énergie 'Elevant jusqu'au ciel son vol ambitieux, • Entretient dans ses vers commerce avec les dieux.
Page 70 - J'aurais été étonné de trouver dans une espèce de Sauvage une connaissance approfondie des lettres grecques et de l'histoire de son pays, si je n'avais su que Velléda descendait de la famille de l'archidruide, et qu'elle avait été élevée par un sénani 2, pour être attachée à l'ordre savant des prêtres gaulois.
Page 47 - Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre ! » Jésus perça au cœur l'hypocrisie, et du même coup signa son arrêt de mort.
Page 70 - Cette femme était extraordinaire. Elle avait, ainsi que toutes les Gauloises, quelque chose de capricieux et d'attirant. Son regard était prompt, sa bouche un peu dédaigneuse, et son sourire singulièrement doux et spirituel. Ses manières étaient tantôt hautaines, tantôt voluptueuses ; il y avait dans toute sa personne de l'abandon et de la dignité, de l'innocence et de l'art.
Page 28 - Sur la foi des faux prophètes, un nombre considérable d'hommes, de femmes et d'enfants s'étaient réfugiés dans une des cours du temple de Jérusalem, croyant être épargnés; mais ils furent tous massacrés. Un Juif cherche à défendre sa femme et son enfant renversés par un soldat furieux , et foulés aux pieds de son cheval.
Page 49 - Le maréchal Moncey donne au chef de bataillon Odiot l'ordre d'empêcher les Russes de s'emparer de la butte Montmartre. Parmi les acteurs de cette scène on remarque le maréchal Moncey; M. Odiot, colonel; M. de Marguery-Dupaty, l'homme de lettres; Charlet, et Horace Vernet, l'auteur du tableau.
Page 25 - Elle se disposait à faire voile pour la France ; deux chébecks chargés de troupes, commandés par le lieutenant-colonel Carcenac, étaient remorqués vers la frégate. Tout à coup un vent violent agita la mer, un courant fortement établi entraîna à la côte les chaloupes de remorque dont les rameurs faisaient d'inutiles efforts. Cependant la fureur de la mer allait toujours croissant; le commandant de la frégate, M. Charmasson, éprouvant des craintes sérieuses pour les deux chébecks ,...
Page xxi - Le jeune homme tenant une gerbe de blé indique que les moissons sont achevées. DOUZIÈME TABLEAU : la Vierge (Août). — Cérès, la tête couronnée d'épis, tenant d'une main une faucille et de l'autre une gerbe de blé, est assise sur son char traîné par des serpents; le jeune Triptolême, inventeur de la charrue, est à ses côtés; il tient le flambeau dont Cérès s'éclairait pendant la nuit pour chercher Proserpine, sa fille, que Pluion lui avait enlevée.
Page 18 - Et un bon ange apparut visiblement, qui donnait des ordres au mauvais ange qui portait un épieu de chasse et il lui ordonnait de frapper les maisons ; et autant de fois qu'une maison recevait de coups, autant y avait-il de morts qui en sortaient.

Bibliographic information